L’Inde explore l’utilisation de la Blockchain dans la gestion des subventions d’engrais

L’Inde explore l’utilisation de la Blockchain dans la gestion des subventions d’engrais

Actualités
5 juillet 2018 par Xavier

Un des groupes de réflexion le plus influent en Inde est sur le point d’entreprendre un projet de recherche s’appuyant sur la technologie Blockchain pour faciliter le paiement des subventions d’engrais.

Automatiser le transfert de subvention en temps réel

La National Institute of Transforming India (NITI Aayog) et Gujarat Narmada Valley Fertilizers & Chemicals Limite (GNFC) collaborent ensemble pour mettre en œuvre une solution Blockchain, appliquée à la gestion des subventions distribuées à l’industrie agricole. Les deux organismes ont signé une déclaration de leur partenariat le 30 juin dernier.

Le Dr Rajiv Gupta, directeur général de GNFC, a l’intention de faire des recommandations politiques pour immuniser davantage le système de subventions actuel contre les fuites de données, et en même temps, améliorer la transparence des échanges entre les entreprises productrices d’engrais, l’Etat et les agriculteurs.

Le versement des subventions aux paysans serait grandement simplifié sans avoir à passer par des intermédiaires. Le délai de distribution des subventions sera réduit, de trois à quatre semaines.

Gupta affirme qu’ « avec l’adoption de la technologie Blockchain, on s’attend à ce que la distribution devienne efficace et que le transfert de subventions soit automatisé et en temps réel ».

Inde améliore son agriculture avec la Blockchain pour les subventions des engrais

Des initiatives Blockchain en Inde

Le producteur d’engrais GNFC et NITI Aayog travailleront dans le cadre du Statement of Intent (SOI) en mettant en place un projet Blockchain baptisé « IndiaChain », un système ciblé sur les archives publiques du pays.

Un hackathon Blockchain et un atelier sur la compréhension du protocole Casper d’Ethereum seront également organisés par NITI Aayog prochainement.

à lire aussi :  Shenzhen : la lutte contre l’évasion fiscale franchit un nouveau pas grâce à la blockchain

Le gouvernement indien étudie l’utilisation de la Blockchain depuis l’année dernière. L’Etat du Kerala, au Sud du pays, a récemment annoncé son intention d’améliorer la gestion de la chaîne d’approvisionnement de leurs produits grâce au grand registre distribué.

L’Etat du Maharashtra et l’Autorité monétaire de Singapour se concentrent sur la promotion des innovations FinTech, dont la Blockchain, depuis février dernier.

Que pensez-vous de l’adoption croissante de la technologie Blockchain en Inde ? Dites-nous dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X