« Il faudra plus de 3 à 5 ans avant d’adopter la crypto-monnaie », selon un gouverneur de la Banque Centrale

« Il faudra plus de 3 à 5 ans avant d’adopter la crypto-monnaie », selon un gouverneur de la Banque Centrale

Actualités
23 novembre 2018 par Victor

Dans une déclaration rapportée par le média local, Chiang Rai Times, le gouverneur de la Banque de Thaïlande, Veerathai Santiprabhob, a manifesté son point de vue pessimiste à l’égard de la crypto-adoption. Selon lui, la monnaie numérique est encore loin d’être proposable et nécessite 3 à 5 ans avant d’être émise par la banque centrale. Cette déclaration a servi de réponse à l’encouragement de Christine Lagarde vis-à-vis des banques centrales du monde.

La crypto-monnaie n’est pas facile à adopter

Bien que les propos du gouverneur de la banque de Thaïlande aient choqué plus d’un, il est difficile de lui reprocher son opinion sur les difficultés techniques, politiques et sociales que les crypto-monnaies peuvent engendrer avant d’être émises par une banque centrale.

La déclaration de Veerathai est surtout considérée comme une prise de position vis-à-vis du patron du FMI qui avait encouragé les banques centrales à émettre des monnaies numériques dans le but de déconcentrer les pouvoirs des fournisseurs de paiements privés.

Loin d’ignorer ces propos, le gouverneur a surtout expliqué l’infaisabilité de cette opération, du moins pour le moment, au regard des complications techniques qu’il faut étudier.

Aussi, il annonce qu’il faudra encore 3 à 5 ans pour la Thaïlande avant de voir naître ce projet. La conjoncture technologique et économique de la Thaïlande, n’était pas encore prête à accueillir cette révolution financière, et même les autres pays développés peinent à incorporer la technologie dans leurs structures, en prenant comme exemple le cas Suédois.

Veerathai Santiprabhob estime qu'il faudra 4 à 5 an avant l'adoption des crypto-monnaies
Veerathai Santiprabhob

Un avis discutable

Si le gouverneur de la Banque de Thaïlande a manifesté son appréhension sur les contours techniques et politiques de la création d’une crypto-monnaie par les banques centrales, cet état d’esprit n’est pas partagé par tous.

à lire aussi :  La société pharmaceutique Verseon lance une initiative Blockchain

D’autre part, considérer la population thaïlandaise comme des retardataires au niveau technologique n’est pas très avéré, puisque le test du gouvernement sur les règlements de paiements via la Blockchain, au mois d’août a été une réussite, ce qui a introduit la réglementation des crypto-monnaies dans le pays.

Que pensez-vous de l’avis du gouverneur de la Banque de Thaïlande ? Réagissez dans la section des commentaires.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, avmoyenne 3,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X