IBM et l’Australie signent un contrat de service Blockchain

IBM et l’Australie signent un contrat de service Blockchain

Actualités
10 juillet 2018 par Clémentine

Le géant américain IBM a contractualisé avec le gouvernement australien pour développer des initiatives basées sur la Blockchain dans le pays. Le contrat quinquennal d’un milliard de dollars australiens (740 millions de dollars américains) permettra au pays de devenir incontournablement un gouvernement numérique.

Transformer les agences gouvernementales australiennes en services de Blockchain

IBM convoite de devenir le partenaire technologique du gouvernement australien. Afin d’assurer l’autonomisation, la cyber-sécurité et la recherche technologique, le partenariat quinquennal s’appuiera sur une gamme de matériels, logiciels et Cloud exploitant la Blockchain.

L’ambition de l’Australie va au-delà du développement national, le pays espère être l’un des trois premiers gouvernements numériques d’ici 2025. Sa stratégie principale est axée sur l’investissement dans le développement de la technologie Blockchain, de l’informatique quantique et de l’Intelligence Artificielle (IA).

IBM et blockchain en australie

Un nouveau partenariat

David La Rose, le directeur général d’IBM Australie et Nouvelle-Zélande, s’est exprimé sur l’aspect transformationnel issu de l’accord mené.

« Cet accord témoigne de notre partenariat de quarante ans avec le gouvernement australien. Cela démontre la confiance dans notre capacité à transformer et à fournir des fonctionnalités de premier plan, en tirant parti de nos investissements locaux dans l’IA, la Blockchain,[…] et le Cloud. Nous sommes impatients d’aider le gouvernement australien à redéfinir l’expérience numérique au profit de tous les australiens », a déclaré La Rosa.

Bien que les détails de la collaboration des deux entités soient encore flous pour l’instant, IBM a déjà conclu des accords avec 4 agences fédérales de la nation australienne. La Digital Transformation Agency (DTA) dirige ce nouveau contrat, ce qui permettra au partenariat d’évoluer à l’international.

IBM a manifesté un grand intérêt pour les crypto-monnaies ces derniers temps. Il a d’ailleurs mené plusieurs projets Blockchain de sociétés privées.

Le précédent partenariat d’IBM avec le gouvernement australien s’est avéré être un grand désastre. IBM a géré un portail de collecte de données en ligne il y a deux ans et a été contraint de verser une compensation de 30 millions de dollars à la nation australienne.

à lire aussi :  Le président iranien dément l’éventuelle interdiction de Telegram dans le pays

Sachant qu’IBM utilise déjà la Blockchain de Stellar pour ses paiements transfrontaliers, on peut se demander s’il aura recours à cette solution dans le cadre de sa collaboration avec l’Australie.

Que pensez-vous des initiatives de Blockchain et de technologies émergentes d’IBM en Australie ? Dites-nous dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.