Hester Peirce, la commissaire de la SEC continue son raid pour convaincre ses collègues d’adopter la crypto-monnaie

Hester Peirce, la commissaire de la SEC continue son raid pour convaincre ses collègues d’adopter la crypto-monnaie

Actualités
15 février 2019 par Clémentine

La question d’approbation des ETF de crypto-monnaies réside toujours sur la table des débats de la Securities Exchange Commission (SEC) avec une Hester Peirce tranchante et déterminée à convaincre ses collègues. Récemment, la « cryptomom » a prononcé un discours sur la crypto-réglementation à la faculté de droit de l’Université du Missouri, dans lequel elle a évoqué les malus des idées de ses pairs, ce qui n’a pas manqué d’inspirer les crypto-enthousiastes.

Hester Peirce parle de ses collègues et de leurs idées

Mardi 8 février, Peirce, la commissaire pro-crypto-monnaies de la SEC s’est à nouveau manifesté pour protéger les actifs numériques devant une assemblée de l’Université du Missouri, dans le cadre d’un discours axé sur le thème « Protéger le public tout en favorisant l’innovation et l’esprit entrepreneurial : principes fondamentaux de la réglementation publique ».

Acharnée sur le sujet de la réglementation et notamment de l’approbation des ETF de crypto-monnaies, elle n’a pas manqué de lier le thème à celui des monnaies numériques actuellement décriées par ses collègues de la SEC.

Dans cette perspective, elle déclare :

« Nous reprochons à juste titre aux investisseurs d’avoir aveuglément sauté sur tout ce qui est étiqueté crypto, mais parfois, nous semblons tout aussi impulsifs pour fuir tout ce qui est étiqueté crypto » en faisant référence à la phobie des régulateurs qui devraient faire un pas en avant vers la technologie pour mieux la cerner.

La réglementation ne concerne pas uniquement les achats et ventes

Bien que la sphère des ICO (Initial Coin Offering) ait fortement attisé les craintes des investisseurs et des régulateurs, elle ne constitue pas la totalité de l’écosystème de la crypto-monnaie.

à lire aussi :  Le service de portemonnaie numérique Abra affirme sa position sur le marché européen

Et pour Peirce, la SEC ne devrait pas se définir comme un conseiller en investissement.

« Nous devons obliger les investisseurs à faire attention, mais nous devons également éviter de définir leur univers d’investissement en fonction de nos préférences. »

D’autre part, elle annonce l’urgence d’une étape sur les changes en mentionnant :

« Nos interactions avec les crypto-monnaies ne se limitent pas à des questions sur la réglementation des ventes et de [émission] de tokens. La question est de savoir si les tokens de valeurs mobilières sont étroitement liés aux plateformes sur lesquelles ils sont tradés. Certaines de ces plateformes souhaitent s’inscrire auprès de nous et j’ai hâte de progresser sur ce front. »

Que pensez-vous de ce discours de Hester Peirce? Donnez-nous de votre avis dans la section des commentaires.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Clémentine

Passionnée de l'univers geek, Clémentine repère les actualités les plus intéressantes et participe à leur rédaction.

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X