Hausse de 290% des embauches liées aux crypto-monnaies en Inde malgré la réglementation imminente


Le site d’emploi Indeed en Inde a également signalé une augmentation des chercheurs d’emploi à la recherche d’un job dans les crypto-monnaies.

Bien que le gouvernement indien s’efforce de sévir contre le secteur de la crypto-monnaie, la journal locale indien Business Standard a rapporté que la branche indienne du site internet de recherche et offre d’emploi a en effet vu une augmentation des offres d’emploi liées à la crypto-monnaie de l’ordre de 290 %. En outre, le site a également vu une augmentation de 52 % des demandeurs d’emploi qui ont entré des mots-clés liés à la Blockchain dans le moteur de recherche du site Indeed.

Sashi Kumar, directeur général de la branche indienne du site Indeed, a déclaré que l’industrie Blockchain ne fait que commencer à se développer et qu’elle pourrait aller beaucoup plus loin (à condition que le gouvernement indien le permette) :

« Le marché mondial des produits et services liés à la technologie Blockchain devrait atteindre 7,7 milliards de dollars en 2022, ce qui est révélateur de la création d’un plus grand nombre d’emplois dans le secteur à l’avenir. »

Kumar a concédé que bien qu’il y ait beaucoup de buzz autour de la crypto-monnaie et blockchain, pas assez de temps s’est écoulé pour que l’industrie s’établisse vraiment. Alors que le développement des Blockchains promet d’être un nouveau domaine de travail passionnant et offre un champ d’application considérable, le secteur n’en est qu’à ses débuts.« 

Job Blockchain sur indeed.co.in

À la fin de la semaine dernière, le ministre indien des Finances, Arun Jaitley, a déclaré explicitement dans le discours annuel du budget que le gouvernement indien ne reconnaît pas la crypto-monnaie comme monnaie légale. En outre, Jaitly a déclaré que le gouvernement « prendra toutes les mesures pour éliminer l’utilisation de ces actifs numériques dans le financement des activités illégitimes dans le cadre des systèmes de paiement ».

Pas plus tard qu’hier, le secrétaire intérimaire du ministère des affaires économiques de l’Inde a déclaré que le gouvernement aura mis en place, d’ici la fin de mars, un ensemble plus concret de réglementations sur la crypto-monnaie. Il n’est pas encore clair exactement ce que la réglementation impliquera, mais les déclarations des représentants du gouvernement indien ont acquiescé à la nécessité de prendre des mesures pour faire respecter les règles de KYC (Vérification d’identité des utilisateurs) et de lutte contre le blanchiment d’argent sur les bourses et autres entreprises liées à la Blockchain.

En dépit de la réglementation imminente, cependant, la scène de la crypto en générale en Inde semble relativement bien s’en sortir – outre les statistiques révélatrices sur le site Indeed, on a estimé à la mi-janvier que l’Inde était responsable de 10 % des transactions mondiales du Bitcoin.

à lire aussi :  Les crypto-monnaies sont des biens imposables, selon l’autorité fiscale néo-zélande

Ces inquiétudes gouvernementales relatives à l’utilisation potentiellement frauduleuse des crypto-monnaies semble un argument – voire le seul – toujours présenté par les autorités des pays souhaitant mettre un frein à l’expansion insolente de la 4ème révolution industrielle qu’est l’implémentation de la Blockchain dans de nombreux secteurs. On rappelle que de nouvelles crypto-monnaies basées sur des projets qui répondront à ces inquiétudes sont en train de naître : citons KYC.Legal un système de vérification KYC qui permettra de vérifier l’identité d’un utilisateur à l’aide d’un moyen biométrique, AML Bitcoin la première crypto-monnaie qui répond à toutes les exigences légales contre le blanchiment d’argent.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Sources : universalcointrade, financemagnates


Continuez la discussion :
Aimez la page Facebook, et adhérez au groupe Facebook. Suivez notre compte Twitter.
[Campagne de correction et d'amélioration] Lorsque vous trouvez une erreur d'orthographe, de grammaire, faute de frappe, ou une information à corriger/préciser merci de : 1. sélectionner le texte. 2. appuyer sur "CTRL + Entrée".
Une fenêtre de dialogue vous invite alors à proposer une correction.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X