Espagne : 2 établissements publics s’associent pour étudier l’utilisation de la Blockchain dans la gestion des droits d’auteurs

Espagne : 2 établissements publics s’associent pour étudier l’utilisation de la Blockchain dans la gestion des droits d’auteurs

Actualités
1 août 2018 par Victor

Deux grandes institutions publiques espagnoles, la Société espagnole des auteurs et éditeurs (SGAE) et l’École de technologie des télécommunications de Madrid (ETSIT-UPM), étudient actuellement l’utilisation de la technologie Blockchain pour la gestion des droits d’auteurs.

La Blockchain et l’administration des droits d’auteur

Espagne, étude de l'utilisation de la blockchain pour les droits d'auteur

Après avoir signé un accord d’un an pour mener des recherches sur la création d’une plateforme de traitement numérique pour la gestion des droits d’auteurs, les deux établissements sont venus à penser que le Big data, l’apprentissage automatique et l’intelligence artificielle pourraient leur être utiles.

José Miguel Fernández Sastrón, le président de la SGAE a commenté la coopération des deux entreprises en affirmant :

« Les principaux axes de recherche seront orientés sur les technologies perturbatrices qui répondent aux défis posés par le volume, la diversité et la dynamique du changement dans l’utilisation du contenu au sein de l’environnement numérique contemporain. »

La plateforme sera créée pour protéger les contenus musicaux et audiovisuels des auteurs sur internet.

L’Espagne adopte la Blockchain

La Fondation Rogelio Segovia pour le développement des télécommunications (Fundetel) a signé un contrat d’un an. Celui-ci devrait aboutir à la création d’une nouvelle entité SGAE-ETSIT-UPM qui supervisera l’initiative conjointe.

Par conséquent, la technologie Blockchain sera implémentée dans « tous les domaines » d’activités administratives publiques de l’Espagne d’ici décembre 2018.

Banco Santander créera également une équipe de recherche dédiée à la Blockchain. Elle étudiera le potentiel de la technologie du grand registre distribué dans l’innovation du trading des titres.

Plusieurs partis politiques espagnols ont proposé des projets Blockchains destinés à réduire les impôts des crypto-bourses et des entreprises liées aux crypto-monnaies dans le pays.

à lire aussi :  Le port d’Abu Dhabi déploie sa première solution Blockchain pour la logistique

Que pensez-vous de l’utilisation de la Blockchain dans l’administration publique espagnole ? Partagez votre avis dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X