Ernst & Young lance la technologie ZKP pour les transactions privées d’Ethereum

Ernst & Young lance la technologie ZKP pour les transactions privées d’Ethereum

Actualités
4 novembre 2018 par Antoine

EY (Ernst & Young), la société d’audit financier vient d’annoncer le lancement d’un système de transactions privées (PE) qui se basent sur le Zero-knowledge proof. Il permettra, entre autres, de réaliser des transactions privées légères et rapides sur le réseau Ethereum.

EY propose ZKP comme garant de l’anonymat

Avec le PE d’Ernst&Young, les transactions privées pourront pour la première fois jouir d’un protocole particulier et rapide nommé ZKP. Le Zero-Knowledge Proof est donc une preuve de validité qui authentifie des entrées sans dévoiler les informations personnelles. Il permettra aux entreprises de créer ou de vendre des jetons dans une sphère privée sans pour autant déroger au fonctionnement général de la blockchain publique d’Ethereum.

L’objectif sera d’attirer et inciter les entreprises et opérateurs du secteur financier à adopter la technologie Blockchain sécurisée et confidentielle via un algorithme alternatif où seules les données nécessaires à la validation sont requises. Aussi dans le système ZKP, toutes les informations confidentielles restent cryptées (adresses, noms, etc.).

Sur ce point, EY a déclaré :

« Avec des Zero-Knowledge Proof, les organisations peuvent effectuer leurs transactions sur le même réseau que leurs concurrents et sans renoncer à la sécurité de la Blockchain Ethereum. »

ZKP, une technologie efficace pour les transactions privées

La mise en place d’un protocole de validation confidentielle a toujours fait partie des projets d’Ethereum, de sorte à offrir une solution spécifique aux organisations et sociétés soucieuses de leurs identités et de leurs activités. C’est à partir du système EP et ZKP d’Ernst & Young que cela pourra enfin se concrétiser.

à lire aussi :  Trezor rejoint MetaMask pour renforcer la sécurité des clés privées

Paul Brody de EY a ainsi déclaré :

« Les Blockchains privées offrent aux entreprises une confidentialité des transactions mais au détriment de la sécurité et de la résilience », aussi, le ZKP propose une alternative à cette confidentialité. Il ajoute :

D’autre part, EY recherche également le moyen d’adopter les blockchains d’entreprise et prend en charge « les jetons de paiement et les jetons uniques de produits et de services similaires aux normes de jetons Ethereum ERC20 et ERC721.« 

Que pensez-vous du ZKP ? Réagissez dans la section des commentaires.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X