Une entreprise technologique néerlandaise utilise la tangle d’IOTA pour autogérer la consommation énergétique

Une entreprise technologique néerlandaise utilise la tangle d’IOTA pour autogérer la consommation énergétique

Actualités
19 février 2019 par Océane

La Preuve de Concept (POC) et IOTA ont été impliqués dans un projet énergétique développé par ElaadNL, une société technologique néerlandaise, dans le but de démontrer la capacité des réseaux intelligents à gérer automatiquement la consommation d’énergie.

Le PoC permet aux chargeurs de gérer automatiquement le partage énergétique

Dans le laboratoire  ElaadNL, un projet révolutionnaire vient d’être mis au point. Selon le communiqué du blog de la société, une PoC mettant en œuvre la technologie IOTA a été éprouvée dans un réseau intelligent de gestion énergétique pour montrer la capacité des chargeurs à équilibrer « de manière autonome la consommation d’énergie. »

Il s’agit d’un projet test effectué à Arnhem avec la participation du réseau Enexis, qui appliquera le réseau IOTA dans la gestion des chargeurs autonomes.

Comme ElaadNL l’explique :

« La POC partage les données en toute sécurité via l’enchevêtrement (tangle) IOTA et laisse les chargeurs décider d’eux-mêmes s’ils souhaitent aider à équilibrer la charge du réseau. »

Comment ça fonctionne ?

Avec la technologie IOTA et son réseau intelligent Tangle, le laboratoire a développé un système de liaison entre le transformateur et les appareils (des véhicules électriques).

Dans le cadre d’application de la PoC, l’équilibrage énergétique entre la consommation des appareils se fait automatiquement.

« Si un câble atteint sa limite, ou si la somme des câbles dépasse ce que le transformateur peut fournir, ce transformateur peut demander à tous les appareils connectés de réduire leurs besoins en énergie », annonce ElaadNL.

À partir de ces résultats, le laboratoire prévoit d’immenses opportunités dans la gestion énergétique, bien plus évoluée que celle proposée par les réseaux électriques actuels.

à lire aussi :  Le Bitcoin est très volatile entre minuit et une heure du matin

Comme l’explique Harm Van Den Brink, expert DLT chez ElaadNL et Enexis :

« Cette preuve de concept montre un futur système électrique possible, où l’énergie est partagée entre voisins, où les [îlots] décentralisées sont capables de s’équilibrer ».

« Nous utilisons notre réseau d’électricité d’une manière totalement différente de celle d’il y a 50 ans », poursuit-il.

Que pensez-vous de ce projet d’équilibrage énergétique testé par ElaandNL ? Donnez-nous votre avis dans la section des commentaires.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X