Rapport de l’OMC : la Blockchain va bouleverser le système financier actuel

Rapport de l’OMC : la Blockchain va bouleverser le système financier actuel

Actualités
10 octobre 2018 par Clémentine

Dans un rapport intitulé « the future of world trade how to digital technologies are transforming global commerce », l’OMC a fait part de son opinion sur le potentiel de la Blockchain. En parlant de Ripple, Bitcoin, Ethereum et IOTA, elle a indiqué le rôle primordial de la crypto-monnaie dans le changement de la dynamique du commerce et du système financier mondial.

La Blockchain va bouleverser le système financier actuel

Les technologies numériques sont aujourd’hui scrutées par les industries informatiques mais également par les institutions gouvernementales et non gouvernementales. L’OMC, à son habitude, s’est recentrée sur la tendance actuelle du marché et a spécifié dans un rapport les impacts potentiels de la Blockchain. Intitulé « the future of world trade how to digital technologies are transforming global commerce », le document d’étude a rapporté non seulement le futur incertain des crypto-monnaies au sein des échanges mais aussi les risques engendrés par celles-ci.

Selon l’OMC, les conséquences de l’exploitation massive des crypto-monnaies peuvent perturber d’une manière négative car la Blockchain a « le potentiel de transformer profondément la manière dont nous négocions [tradons] et échangeons ». L’objet d’étude de l’institution porte sur Ripple qui propose des solutions parallèles très ambitieuses, risquant de déstabiliser les pratiques traditionnelles en matière de transfert d’argent.

« Ripple a pour ambition de contourner le modèle de correspondance bancaire via sa plateforme. Il donne aux banques la possibilité de convertir des fonds directement dans différentes devises en quelques secondes avec des frais minimes, sans faire appel à des banques correspondantes », poursuit-il.

Ripple dans le collimateur de l’OMC, mais les autres ?

Pour déstabiliser un système financier ancré depuis de nombreuses décennies, il faudra plus qu’une plateforme à la clé. Le rapport de l’OMC vise également les autres monnaies numériques telles que le Bitcoin, Ethereum ou encore IOTA. Le IOTA serait « une crypto-monnaie conçue pour la communication inter-machines, dans laquelle chaque transaction est liée à deux transactions précédentes dans le cadre du processus de validation, pour former un enchevêtrement plutôt qu’une chaîne », ce qui dépasse d’ores et déjà le concept de la Blockchain.

à lire aussi :  [ICO] Comment Native Video Box pourrait aider à améliorer la diffusion de contenu numérique

Le rapport a aussi cité les impacts non-négligeables du Bitcoin, Ethereum et de Visa. Selon les explications de l’OMC, Visa peut traiter 2000 transactions par seconde, tandis qu’Ethereum en traite entre 14 et 15 transactions par seconde, soit deux fois plus vite que Bitcoin. À cet effet, l’évolution des deux grandes plateformes (BTC et ETH) est loin de concourir avec Visa. Toutefois, ces deux plateformes sont fortement exposées à des cyber-attaques.

Que pensez-vous de ce rapport de l’OMC sur l’impact perturbateur de la Blockchain ? Réagissez dans la section des commentaires.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Clémentine

Passionnée de l'univers geek, Clémentine repère les actualités les plus intéressantes et participe à leur rédaction.

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X