Verizon crée des cartes SIM virtuelles avec la technologie Blockchain

Verizon crée des cartes SIM virtuelles avec la technologie Blockchain

Actualités
24 septembre 2019 par Antoine

Verizon, une entreprise leader dans le domaine de la télécommunication a récemment obtenu un brevet pour l’utilisation de la technologie Blockchain dans la création de cartes SIM virtuelles.

Une protection optimale avec un code d’authentification

L’US Patent and Trademark Office a accordé un brevet Blockchain à Verizon, afin que cette dernière puisse laisser de côté la production de cartes SIM physiques traditionnelles. La nouvelle carte SIM virtuelle (vSIM) serait nettement plus sécurisée avec un cryptage basé sur une Blockchain.

Selon le document déposé auprès de l’US Patent and Trademark Office :

« Le dispositif réseau initie la création d’une Blockchain comprenant un certificat vSIM pour les services réseau, dans laquelle le certificat vSIM comprend une identité internationale d’abonné mobile (IMSI) ».

Un code d’authentification particulier sécurise les vSIM, empêchant toute intrusion si le code reçu du périphérique client ne correspond pas au code d’authentification enregistré sur la plateforme vSIM.

Les nœuds du réseau se chargeront du stockage de données issues des transactions retardées sur la Blockchain vSIM, ce qui assure une sécurité optimale. Toutes les données seront stockées selon un modèle de hachage qui permet des réceptions non endommagées et non modifiées sur la blockchain.

Passer d’un utilisateur à un autre en toute simplicité

Les utilisateurs peuvent accéder à la carte SIM virtuelle au moyen de divers dispositifs liés au compte. Ils sont libres de déplacer les vSIMd’un appareil à un autre et le propriétaire peut temporairement changer, d’après les explications de Verizon.

Le fournisseur de réseau mobile prend en charge le système sur l’une de ses plateformes – celle-ci intègre de nombreuses  API (Application Programming Interface) pour une efficacité accrue.

« La vSIM peut être récupérée et utilisée par l’un des différents dispositifs associés au compte utilisateur, transféré entre les dispositifs associés au même compte utilisateur, ou temporairement affecté à d’autres utilisateurs », peut-on lire dans le brevet.

Une société peut par exemple acheter des vSIM, les affecter à son personnel et les réaffecter à d’autres employés au moment voulu.

à lire aussi :  Jennifer Trelewicz accède à la direction des affaires Blockchain de Credits

Que pensez-vous du brevet Blockchain accordé à Verizon ? Dites-nous dans les commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X