L’électricité bon marché de l’Iran attire les crypto-mineurs chinois

L’électricité bon marché de l’Iran attire les crypto-mineurs chinois

Actualités
19 décembre 2018 par Clémentine

Les crypto-mineurs à travers le monde entier se tournent vers les sources d’énergie peu coûteuses et rentables pour fuir l’énergivorité des matériels de crypto-minage de leur pays. L’Iran serait le candidat idéal en ce moment, où le prix de l’électricité s’élève à 0,04 dollar américain par kWh, contrairement à la valeur moyenne mondiale de l’électricité qui est de 0,14 dollar américain par kWh.

Les acteurs chinois de l’industrie émergente vont en Iran

Le Bitcoin ainsi que la plupart des crypto-monnaies sont dans le rouge en ce moment. Qui plus est, le prix de l’électricité en Chine a augmenté, rendant difficile le travail des crypto-mineurs.

Au vu du niveau de difficulté des calculs dans le processus de minage des crypto-monnaies, des spécialistes ont depuis longtemps déjà lancé le mineur ASIC.

Toutefois, celui-ci consomme beaucoup d’énergie en raison de sa puissance de calcul très élevée.

Les régulateurs chinois ont alors renforcé la réglementations du minage avec un prix moyen de 6 à 8 % brut sur toutes les activités de crypto-minage. Cette nouvelle mesure menace les revenus et les gains des mineurs.

Chandler Guo, un membre de la communauté chinoise des crypto-monnaies, communément appelé « BitAngel » a récemment déclaré :

« J’ai déjà trouvé une centrale électrique à 0,04 dollar américain par kWh, au Moyen-Orient. Il convient à toutes sortes de machines minières d’occasion. L’investissement peut être remboursé en un mois. Qui que ce soit, vous êtes les bienvenus. »

Suite à cette annonce pleine d’espoir, plusieurs crypto-mineurs se sont rués vers l’Iran et plus de 500 résidents chinois ont manifesté leur intérêt pour le crypto-minage au Moyen-Orient – et ce, à peine quelques heures après la publication de BitAngel.

à lire aussi :  De quelle manière va-t-on réglementer la crypto-monnaie ?

Des déménagements vers l’Iran

Plusieurs crypto-entreprises ont emboîté le pas pour déménager en Iran. Une startup anonyme chinoise s’est adressée au média pour confirmer le déploiement de ses 2 000 mineurs.

« L’Iran dispose de vastes ressources en gaz naturel et le coût de l’électricité peut donc être aussi bas que 0,04 yuan [0,006 $] par kilowattheure. Mais l’Iran ne dispose pas d’entreprise de mineurs ».

« Avec une électricité aussi bon marché, vous pouvez générer des profits en un ou deux mois », a-t-elle expliqué.

Que pensez-vous de l’électricité bon marché en Chine ? Donnez-nous votre avis dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Clémentine

Passionnée de l'univers geek, Clémentine repère les actualités les plus intéressantes et participe à leur rédaction.

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X