Les dirigeants de Komid incarcérés pour transactions frauduleuses

Les dirigeants de Komid incarcérés pour transactions frauduleuses

Actualités
24 janvier 2019 par Xavier

Deux dirigeants sud-coréens de la crypto-bourse Komid ont été arrêtés et incarcérés après avoir établi de faux rapports de volume de transactions sur leur plateforme. Cette affaire fut la dernière en date de ce genre dans ce pays où la réglementation sur la crypto-monnaie reste encore contestable.

Des peines plutôt lourdes

Si le PDG de la crypto-plateforme, Hyunsuk Choi, a été condamné à une peine de trois ans d’emprisonnement, Park, un autre dirigeant de la société dont la fonction n’a pas été précisée, a écopé de deux ans de prison pour fraude et détournement de fonds.

Selon les procureurs, les accusés auraient simulé 5 millions de transactions sur leur plateforme afin de gonfler le volume et induire en erreur les investisseurs. Cette manœuvre frauduleuse leur aurait fait bénéficier de plus de 45 millions de dollars.

Park a d’ailleurs confirmé que son complice Choi avait opéré répétitivement de fausses commandes tout en indiquant aux investisseurs que les transactions étaient exclusivement authentiques.

Tout porte à croire que les deux malfaiteurs auraient utilisé un bot en vue de créer de manière automatique de grosses commandes, ce qui a appâté de nouveaux utilisateurs.

crédit photo —

Le fléau fait fureur dans le pays

L’affaire Komid vient compléter une longue liste d’affaires du même genre.

En mai 2018, UPbit, une des plus grandes crypto-bourses sud-coréennes, a été accusée de fraude similaire lorsque trois employés avaient gonflé le nombre d’utilisateurs en créant de faux comptes.

Le même mois, Bithumb a démenti les allégations selon lesquelles elle avait falsifié ses volumes d’échange.

Ces faits interviennent alors qu’à l’heure actuelle, le nombre de service d’échange de monnaies virtuelles venant s’installer en Corée du Sud connaît un véritable boum

à lire aussi :  Une importante transaction en bitcoins inquiète les crypto-détenteurs

Par ailleurs, il a été rapporté que dix plateformes de crypto-monnaies, incluant Komid devraient être opérationnelles ce premier semestre de 2019 en Corée du Sud.

Que pensez-vous de ce fléau de fraude massive en Corée du Sud ? Réagissez dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X