Cryptopia révèle les détails de son piratage

Cryptopia révèle les détails de son piratage

Actualités
5 mars 2019 par Clémentine

À la suite du piratage de janvier, l’une des premières crypto-attaques de l’année, Cryptopia, la crypto-bourse néo-zélandaise est sortie de son silence en publiant les détails sur les étendues des pertes qu’elle a subies.

Un vol étrange

Cryptopia a subi l’un des tout premiers piratages de 2019 en enregistrant des pertes évaluées à 9,4% de ses avoirs.

Par ailleurs, Elementus, la société d’analyse de données, a estimé cette valeur à 16 millions de dollars en Ethereum (Ether ETH) et ERC-20.

Cette estimation, avait été tenue secrète par la plateforme en attendant de recueillir de plus amples détails sur le vol.

Qualifié de « vol étrange » par la société, le mode opératoire des hackers a surpris les analystes étant donné que les pirates ont eu recours à une série de transferts ciblant des porte-monnaies individuels.

Pourtant, les hacks constituent habituellement des opérations ponctuelles et rapides. Cryptopia révèle que les pirates ont continué à dérober une valeur de 181 000 dollars d’Ethereum (ETH) à environ 17 000 porte-monnaies et, ce, en dépit de l’intervention de la police.

C’est peut-être bien la fin de Cryptopia

Pour reprendre sereinement ses activités, Cryptopia affirme avoir sécurisé individuellement chaque porte-monnaie afin de garantir une meilleure sécurité.

Toutefois, ces mesures de sécurité ne semblent pas suffire à redonner confiance. Actuellement, de nombreux clients restent sceptiques quant à l’ouverture de la crypto-bourse et veulent même se retirer.

à lire aussi :  Piratage : Spankchain perd 40 000 dollars à cause d’une brèche de son contrat intelligent

Que pensez-vous de l’éventuelle ouverture de Cryptopia ? Faites-nous connaitre votre avis dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X