La crypto-banque hybride Saifu atteind le Soft Cap de son ICO avant la date prévue


Saifu, le service financier crypto-fiat basé en République tchèque, vient d’atteindre son objectif de plafond mininum (Soft Cap) lors de son ICO. Sélectionné par les détenteurs de jetons de la plate-forme ICOS pour recevoir les outils et l’assistance d’ICOBox, Saifu fait maintenant un pas de plus vers son objectif d’intégrer les crypto-monnaies dans le courant dominant.

Crypto et banque à la fois

Saifu a été choisi parce qu’il permet aux utilisateurs d’acheter facilement des crypto-monnaies, de les stocker en toute sécurité et de les utiliser avec les monnaies fiduciaires sur une plate-forme sécurisée et réglementée.

La plateforme offre un mélange innovant de sécurité de qualité bancaire, de services Blockchain et de monnaie fiat, y compris des comptes individuels avec un IBAN, des virements SEPA/SWIFT et une Mastercard, et cela à la fois pour les monnaies crypto et fiat. Saifu peut combler le fossé entre la crypto-monnaie quotidienne et l’utilisation de la monnaie fiduciaire et adaptera son service pour utiliser les deux types de monnaie. L’équipe d’experts en sécurité et du service du développement des services comprend notamment, Evgeny Vigovsky, l’ancien chef de l’unité de protection commerciale DDoS de Kaspersky (Oui, le logiciel antivirus). Leur équipe s’appuie sur un ensemble de principes simples : sécurité, simplicité et réglementation.

Evgeny Vigovsky, co-fondateur, directeur de l’exploitation et directeur de la technologie de Saifu, a souligné que

« Bien qu’atteindre notre Soft Cap soit suffisant pour atteindre nos objectifs initiaux en matière d’infrastructure, atteindre notre but de 49 millions de dollars nous donnera une longueur d’avance dans le monde des banques crypto-fiat. La vente de tous nos jetons utilitaires (SFU) nous permettra de déployer notre programme mondial de partenariat et de marketing et d’obtenir les nombreuses licences régionales nécessaires pour commercialiser nos services localement ».

Saifu est en train d’étendre mondialement ses procédures KYC et de faire des percées auprès des leaders de l’industrie et des institutions financières. Ils prévoient également de s’étendre au Royaume-Uni (en attente de licence) et aux États-Unis, avec l’incorporation de la réglementation de la FATCA (un règlement du code fiscal des États-Unis). Saifu a également annoncé récemment de nouveaux partenariats avec Deloitte, Bancor et plusieurs banques. Bancor est en train de concevoir un jeton relais avec Saifu, et Deloitte est leur auditeur, consultant et conseiller juridique.

Vigovsky a ajouté :

« Nous avons constaté que beaucoup de gens sont intéressés par nos services. Nous avons la meilleure sécurité qui soit, et les clients peuvent utiliser la crypto et la monnaie fiat librement avec notre gamme de services. Nous avons près de 4 000 enregistrements à la version bêta à l’heure actuelle, et nous prévoyons que ce nombre augmentera rapidement avec la sortie complète de notre produit cet été. Dans un monde qui se mondialise rapidement, le potentiel de Saifu commence à peine à émerger. »

Le jeton Saifu (SFU)

Le jeton utilitaire Saifu (SFU) est utilisé pour toutes les transactions Saifu, comme les virements et les échanges de devises (fiat et crypto). Comme Saifu est destiné à un large public, le service disposera d’un système à deux niveaux pour l’utilisation du jeton.

  • Ceux qui paient les transactions automatiquement par l’intermédiaire de Saifu achèteront les jetons à un taux transactionnel plus élevé que ceux qui ont acheté les jetons pendant l’ICO. Les détenteurs de jetons de l’ICO qui utilisent les services de Saifu recevront une ristourne sous la forme de jetons supplémentaires et de rabais pour leur parrainage.
  • Le token sera également utilisable en dehors de la plateforme en tant que token ERC20 , et sera coté sur trois bourses de crypto-monnaies dès le départ.
à lire aussi :  Exonération des taxes sur le bitcoin pour les employés du gouvernement Russe

Cela signifie que le token aura également une utilisation externe et échangeable (par exemple, le token relais Bancor pour le trading in et out de Saifu). Le prix du jeton Saifu (SFU) est fixé à 0,0001 BTC pour l’ICO, sur le site officiel pour plus d’informations, qui doit se terminer le 30 avril 2018.

Vous pouvez aussi vous inscrire à la version Beta.

Pensez-vous qu’allier services bancaires et les crypto-monnaies est une bonne chose ? Dites-le nous dans la section des commentaires.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...
Continuez la discussion :
Aimez la page Facebook, et adhérez au groupe Facebook. Suivez notre compte Twitter.
[Campagne de correction et d'amélioration] Lorsque vous trouvez une erreur d'orthographe, de grammaire, faute de frappe, ou une information à corriger/préciser merci de : 1. sélectionner le texte. 2. appuyer sur "CTRL + Entrée".
Une fenêtre de dialogue vous invite alors à proposer une correction.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X