Le créateur d’Ethereum dévoile modestement son plan pluriannuelle

Que faire lorsque vous avez crée une crypto-monnaie de plusieurs milliards de dollars?

C’est la question que Vitalik se pose certainement chaque matin.

Niveau de l’article : intermédiaire/technique

Ce hacker mince de 23 ans dans un t-shirt vert « Doge » donne une réponse aujourd’hui. Lors de la conférence phare d’Ethereum, Devcon, le créateur du projet, Vitalik Buterin, a révélé qu’il travaillait tranquillement sur un nouveau plan à long terme pour l’avenir du réseau blockchain. Ce qu’il a appelé une «proposition modeste» peut être en réalité décrit comme une feuille de route de trois à quatre ans pour le développement technique d’Ethereum.

Au cœur de sa vision un long changement technique d’Ethereum appelé « sharding » « (éclatement), qui est bien prévu dans les plans du protocole de cette crypto-monnaie, aujourd’hui Vitalik Buterin a présenté ce qui pourrait être sa stratégie la plus solide à ce jour.

En tant que tel, la feuille de route laisse entrevoir des problèmes à résoudre sur la plate-forme et met l’accent sur l’évolutivité pour les développeurs de projets. Comme les nœuds ethereum ont besoin de stocker tout ce qui s’est passé sur le réseau, Buterin a souligné le besoin de solutions qui réduiront les coûts de stockage coûteux qui pourraient augmenter de façon exponentielle à mesure que le système prend de l’expansion.

C’est un sujet qui a longtemps été prioritaire pour le développeur, et V. Buterin a récemment publié de nouvelles recherches sur la façon d’atténuer ce problème.

Pourtant, la discussion était la preuve que l’équipe de développement met l’accent sur la recherche de solutions, et de leurs efforts pour galvaniser les développeurs Ethereum afin qu’ils continuent leurs efforts.

« Le volume d’activité sur la blockchain est plus important qu’il y a quelques années », a-t-il dit, en indiquant les taux de transactions quotidiens et plus de 20 000 nœuds qui font maintenant partie du réseau.

Avec cela, il suggère qu’Ethereum est en train d’atteindre ses limites.

Vitalik Buterin dit à la foule:

« L’évolutivité est probablement le problème numéro un […] Il y a flotte entière de systèmes qui prétendent résoudre le problème de l’évolutivité, mais ce n’est pas le cas.
C’est un défi important « 

Et Buterin croit que le « l’éclatement » pourrait être la solution « probable » à ce problème.

Qu’est ce que le « shardin » (ou « éclatement ») ?

C’est un manière de partitionner les données en sous-ensembles qui s’inspire des bases de données traditionnelles, l’idée étant que chaque nœud n’aura qu’à stocker un petit morceau du réseau total. Pourtant, la vision est que les mathématiques sous-jacentes devraient tenir le système responsable, et si elles en ont besoin, les nœuds pourraient compter sur d’autres nœuds pour les données.

Et savoir comment exécuter ce changement,en toute sécurité – sans que les nœuds envoient des fausses informations aux autres nœuds – est une autre question que les chercheurs ont étudié.

Mais Buterin propose un nouveau type d’infrastructure de fragmentation qui résoudrait à la fois l’évolutivité et la gouvernance – en s’assurant que le système éventuel est bien entretenu et qu’il reste sous contrôle.

La proposition révélée aujourd’hui est que Ethereum soit divisé en différents types de morceaux. Il y aura le fragment principal, qui comprendrait le réseau Ethereum actuel. Ensuite, il y aurait d’autres fragments, que Buterin appelle d’autres « univers ».

Cependant, Buterin pense que le partitionnement permettrait des changements plus agressifs sur les fragments plus petits, et des changements plus prudents sur la blockchain principale. De cette façon, Ethereum conserve une plateforme stable, tandis que les développeurs auront un endroit pour tester de nouveaux changements et pour expérimenter ainsi que se déplacer rapidement sur les autres fragments.

Ou comme le dit Buterin:

« D’autres univers où tout toutes les choses sur lesquelles  nous avons travaillé ces dernières années peuvent être déployés beaucoup plus rapidement. »

Buy Bitcoin at CEX.IO

La feuille de route de Buterin inclut également d’autres changements, même s’ils étaient moins importants dans son discours.

Il s’agissait notammentdes mises à jours planifiées de la Machine Virtuelle Ethereum (EVM), la technologie qui compile aujourd’hui le code de contrat intelligent et le communique au réseau. Il a également abordé un autre projet technologique de longue date, eWASM, pour l’exécution d’Ethereum dans un navigateur Web, qui fait allusion à la nécessité d’assurer ce système étant donné que l’EVM a également été implémenté dans d’autres projets blockchain.

Une autre idée proposée concernait les «clients apatrides» (au sens informatique du terme), une proposition sur la façon dont les clients pouvaient se synchroniser plus rapidement avec le réseau.

« Vous allez entendre parlerde plus en plus de cette idée », a-t-il dit. Il a invité les développeurs à contribuer à l’effort, dont une grande partie de la recherche est hébergée sur GitHub.

Mais, dans l’ensemble, le morcellement semble être le plus grand changement au cours des trois à quatre prochaines années, et Buterin  conclu en ajoutant que des travaux de développement sont déjà en cours dans ces domaines exploratoires.

Notamment, il a laissé entendre que le travail pourrait être plus long que ce que nous pensions.

Il conclut :

« Fondamentalement, nous sommes à quelques centimètres d’une preuve de concept en python. »

Source : Coindesk (en), par Alyssa Hertig

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

Sois le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
X
X