La Chine instaure une relation ambivalente entre la Blockchain et les crypto-monnaies

La Chine instaure une relation ambivalente entre la Blockchain et les crypto-monnaies

Actualités
29 avril 2019 par Clémentine

Le gouvernement chinois adopte une position quelque peu déconcertante concernant la technologie émergente. D’une part, il tire profit du potentiel de la Blockchain afin de réorganiser l’infrastructure nationale. Mais d’autre part, l’organe collégial impose des mesures draconiennes aux crypto-investisseurs.

Oui à la Blockchain mais non aux crypto-monnaies

A la suite de l’application d’une série d’interdictions liées aux activités de crypto-monnaies et dont celles des ICO, des transactions en Bitcoin et du crypto-minage, nombreux dénoncent le regard désapprobateur des autorités chinoises envers la technologie Blockchain.

Cependant, cette estimation n’est pas vraiment exacte étant donné que le pays reste pratiquement ouvert à la technologie de la blockchain, qu’elle juge importante pour la modernisation de son économie.

Divers secteurs chinois font usage de la Blockchain, en l’occurrence les services financiers, les services publics, les soins de santé, les chaînes d’approvisionnement et la logistique.

Ce que le gouvernement chinois ne consent pas, c’est plutôt « les crypto-monnaies ». Selon lui, elles remettent en cause les bases du système financier du pays.

Mise en place d’une crypto-monnaie nationale

Bien que l’autorité chinoise semble très rigide concernant les crypto-monnaies, Donald Tapscott, le président du Blockchain Research Institute, affirme que ces mesures draconiennes ne sont pas nécessaires car la banque centrale chinoise compte numériser sa monnaie nationale d’ici vingt ans.

D’autant plus que la monnaie numérique émise par la banque centrale chinoise (CBDC) est déjà en circulation depuis la fin de l’année 2017.

« Les CBDC vont probablement remplacer tous les systèmes de paiement numérique privés, qu’ils soient connectés à des comptes bancaires traditionnels ou à des crypto-monnaies », soutient Nouriel Roubini, un économiste américano-iranien.

Que pensez-vous de la mise en place d’une crypto-monnaie nationale gérée par le gouvernement ? Réagissez dans la section commentaire ci-dessous.

à lire aussi :  DomRaider lance une Equity Token Offering , vente d’actions enregistrées sur la blockchain
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Clémentine

Passionnée de l'univers geek, Clémentine repère les actualités les plus intéressantes et participe à leur rédaction.

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X