La CE exhorte l’UE à jouer un rôle de premier plan dans le développement de la Blockchain

La CE exhorte l’UE à jouer un rôle de premier plan dans le développement de la Blockchain

Actualités
12 avril 2018 par Clémentine

Andrus Ansip, le vice-président de la Commission Européenne (CE), a souligné que la technologie Blockchain est « l’un des domaines où l’Europe est le mieux placée pour jouer un rôle de premier plan. » Il s’est exprimé mardi pour faire ses éloges à cette technologie des registres distribués.

L’Europe en tant que leader mondial de l’innovation numérique

vice-président de la Commission Européenne favorable aux crypto-monnaies
Andrus Ansip, vice-président de la Commission Européenne

Ansip a exhorté la CE à soutenir « politiquement et financièrement, » le secteur de la technologie européenne afin que le continent puisse prendre les devants et devenir le leader mondial des monnaies numériques. Pour ce faire, le vice-président de la CE a incité les gouvernements à contribuer au développement et à la croissance rapide de la Blockchain.

Son discours d’ouverture à l’occasion de la journée numérique 2018 de la CE qui s’est déroulé à Bruxelles a été des plus favorables à la technologie émergente. Il se justifie par le fait que cette technologie est en train de « quitter le laboratoire et devient mainstream, tout comme l’intelligence artificielle : nous devrions en outre tirer le meilleur parti de cette nouvelle opportunité d’innover. » « La concurrence pourrait devancer l’Europe, il serait temps de se mobiliser, » a-t-il ajouté en disant :

Ce n’est pas un secret si nous devons investir – politiquement et financièrement. Il y a du terrain à rattraper. Les autres continents avancent rapidement.

« Rien de tout cela n’est gratuit »

Ansip s’est montré catégorique en affirmant que l’UE ne fournissait pas un financement suffisant. « Nous avons besoin de liquidité, » les gouvernements et le secteur privé doivent absolument accroître les investissements dans le secteur technologique européen.

Pour que le marché unique du numérique fonctionne pour les personnes et les entreprises, pour faire avancer nos priorités numériques, pour faire en sorte que l’Europe soit un leader mondial du numérique : nous avons besoin d’argent.

L’appel au soutien du vice-président de la CE arrive deux mois après que la commission ait joué un rôle important dans l’encouragement de la recherche Blockchain.

à lire aussi :  Iota et Volkswagen : un partenariat à venir ?

L’UE Blockchain Observatory and Forum en collaboration avec ConsenSys, une startup bien adepte d’Ethereum, a annoncé son investissement de 300 millions d’euros dans les projets liés à la blockchain lundi dernier.

La CE a également rendu public son futur partenariat européen pour la « Blockchain Partnership, » son objectif est de « promouvoir les infrastructures interopérables. » Les informations à ce propos sont rares pour l’instant.

Ansip a mentionné la réglementation de la Blockchain dans le contexte d’une extension de la structure réglementaire uniforme de l’UE. La protection des données fait partie de ces lignes directives. Elle régira le traitement de ces données personnelles et citoyennes de l’UE, à partir du mois de mai.

Que pensez-vous de l’encouragement d’Ansip pour que l’UE soit le leader mondial du développement numérique impliquant la Blockchain ? Faites-nous part de votre avis dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.