Coinbase se rétracte sur l’approbation des jetons de type instrument financier

Coinbase se rétracte sur l’approbation des jetons de type instrument financier

Actualités
20 July 2018 by Xavier

Alors que Coinbase devait acquérir trois entreprises détenant diverses licences auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) dans le but de proposer son service aux crypto-monnaies, considérées comme des valeurs mobilières, contre toute attente, elle aurait finalement démenti son annonce.

Coinbase n’a pas reçu l’approbation de la SEC

Coinbase a obtenu le feu vert pour ajouter des jetons de type titre financier à sa plateforme. L’entreprise aurait acquis trois sociétés, dont Keystone Capital Corp., Venovate Marketplace Inc. et Digital Wealth LLC le mois dernier.

Elle vient de faire un demi-tour complet dans un courriel envoyé à Bloomberg en affirmant n’avoir reçu aucune approbation de la SEC des États-Unis et de la FINRA (Financial Industry Regulatory Authority).

Rachael Horwitz, une porte-parole de Coinbase a déclaré :

“Il n’est pas justifié de dire que la SEC et la FINRA ont approuvé l’achat de Keystone par Coinbase, car la SEC n’était pas impliquée dans le processus d’approbation.”

L’approbation du régulateur n’a pas été requise

La plateforme de crypto-monnaie a voulu clarifier la situation en s’adressant au média. Une discussion informelle a eu lieu entre les principaux membres de la SEC. Par ailleurs, la participation du régulateur était inutile, a expliqué Horwitz.

“L’approbation de la SEC n’est pas requise pour l’application de changement de contrôle. Coinbase a discuté de certains aspects de ses activités proposées, y compris l’acquisition de l’entité Keystone, de façon informelle avec plusieurs membres du personnel de la SEC.”

Coinbase envisage de devenir un courtier enregistré et réglementé. Même si la crypto-bourse n’a pas reçu l’approbation de la SEC, elle ira de l’avant avec ses propres acquisitions.

à lire aussi :  Elon Musk a vendu 20 000 lances flamme, achetables en crypto-monnaies

De nombreuses autres sociétés de crypto-monnaies ont également soumis une demande de licence auprès des autorités de régulation américaines.

Robinhood, une application de trading d’actions et de monnaies numériques, était en pourparlers avec les régulateurs pour obtenir une licence bancaire américaine en début juin. L’application de paiement peer-to-peer Circle a également demandé une licence bancaire afin de devenir une plateforme de courtage.

Pensez-vous que Coinbase est en train de perdre la confiance de la communauté des crypto-monnaies avec ses multiples annonces contradictoires ? Faites-nous savoir dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5.00 sur 5)
Loading...

Add a comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

X
X