Bitmain renonce à sa plus grande ferme de minage

Bitmain renonce à sa plus grande ferme de minage

Actualités
18 janvier 2019 par Xavier

Après avoir annoncé en 2018 la construction de sa plus grande ferme de minage, Bitmain, se ravise et revient sur sa décision. Un changement qui s’explique par les soubresauts du crypto-marché et de l’hiver crypto qui perdure.

Abandon du projet

Supposée abriter la plus grande ferme à bitcoin dans la ville de Rockdale à Texas, la centrale et la fonderie Alcoa avaient prévu de débuter leurs activités pour cette année avec une infrastructure de 500 millions de dollars qui générerait pas moins de 500 emplois.

Le projet contribuerait à la restauration du comté de Milam qui avait perdu environ 30% de son assiette fiscale après la fermeture de deux sites.

Toutefois, malgré sa déception, Steve Young, le juge du comté de Milam, a déclaré que les choses ne sont pas aussi terribles qu’il le croyait. En effet, Bitmain souhaite continuer ses activités de crypto-minage avec une installation moins ambitieuse.

Selon le porte-parole de Bitmain, l’équipe de Rockdale dispose de l’expertise nécessaire afin de relancer le projet à petite échelle.

@PAUL FLAHIVE / TEXAS PUBLIC RADIO

En outre, l’électricité bon marché et l’infrastructure industrielle de la propriété Alcoa représentent un atout précieux pour le comté, qui désire plus que jamais attirer les faveurs des autres entreprises.

Bitmain aux abois

La chute brutale de la valeur du bitcoin à laquelle la société concentre ses efforts de minage et pour laquelle elle vend du matériel, a été une des raisons de ce remue- ménage.

Si BTC.com et AntPool détenaient le contrôle total du minage du BTC, cela ne représente à l’heure actuelle que 24%.

à lire aussi :  Coronavirus : Bitfarms suspend temporairement une partie de son personnel

Cette situation a généré une vague de licenciements massifs qui a surtout touché les employés des départements de développement de Bitcoin Cash depuis décembre 2018. La société aurait en effet congédié plus de la moitié de son effectif et a cessé ses opérations en Israël.

Bitmain a dû également faire face à une action en justice intentée par des crypto-utilisateurs en accusant que les matériels vendus siphonnaient la vitesse et la puissance de traitement au bénéfice de l’entreprise.

Que pensez-vous des revers  de la chute tendancielle du marché des crypto-monnaies qui touche actuellement le Texas ? Réagissez dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X