Australie : des escrocs subtilisent 50 000 dollars en Bitcoin en intimidant des migrants

Australie : des escrocs subtilisent 50 000 dollars en Bitcoin en intimidant des migrants

Actualités
8 octobre 2018 par Victor

Que ce soit par le biais de la cybercriminalité, ou des délits intentionnels, les pirates et voleurs de crypto-monnaies ne manquent pas d’ingéniosité. En Australie, à Melbourne, quatre migrants ont été victimes d’escroqueries à partir d’intimidation directe, menant ces derniers à déposer de l’argent dans des guichets automatiques de Bitcoin pour s’acquitter de cette pression. Au final, ce sera plus de 50 000 dollars en bitcoins qui seront versés pour le compte de ces pirates.

Des escrocs qui visent des migrants

Le détective de l’unité d’enquête sur la criminalité de Maribyrnong a rapporté une explication sur le cas d’escroquerie enregistré récemment, concernant l’incitation des migrants à verser de l’argent dans des guichets automatiques de Bitcoin, en contrepartie d’avoir la paix. Selon le rapport, les victimes auraient été menacées pour leur situation (en tant que migrant). Étant dans le doute, ces derniers auraient suivi les consignes à la lettre, en retirant de la liquidité pour les verser dans des ATMs, à Braybrook.

Les escrocs auraient donc eu la facilité de choisir des cibles faciles comme les migrants pour exploiter cette brèche. Selon l’enquête, la plupart de ces victimes sont en quête d’emploi et sont exposées à des propositions louches pour améliorer leurs statuts sociaux et administratifs. Sur ce point, le sergent Katherine Lehpamer, détective à l’unité d’enquête sur la criminalité à Maribyrnong s’est exprimé sur le caractère viscéral de la situation qui constitue un point bloquant pour les victimes. Elle a déclaré :

« Il semble que les escrocs s’adressent à un certain groupe de personnes qu’ils peuvent convaincre que leur statut en matière d’immigration est menacé », aussi la plupart d’entre eux ont choisi de ne pas signaler l’escroquerie.

Bitcoin est plus sûr pour les voleurs

Si le cas de la cybercriminalité bat son plein en ligne avec les malwares et les ransomwares, les autres alternatives comme les enlèvements ou encore les menaces commencent à émerger de partout. Le cas des migrants confirme ainsi l’intérêt des voleurs pour les crypto-monnaies et particulièrement le Bitcoin, raison pour laquelle les victimes ont été appelées à verser de l’argent dans des distributeurs automatiques de crypto-monnaies.

à lire aussi :  Coinbase ajoutera d'autres crypto-monnaies en 2018

Au final, les guichets automatiques sont exposés à des failles de la même manière que les distributeurs de billets traditionnels.

Que pensez-vous de ces manœuvres de détournement visant les migrants ? Réagissez dans la section des commentaires.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X