L’Assemblée nationale porte un intérêt particulier à la réglementation des crypto-bourses

L’Assemblée nationale porte un intérêt particulier à la réglementation des crypto-bourses

Actualités
17 décembre 2018 par Xavier

En Corée du Sud, le marché des crypto-monnaies témoigne d’une hausse constante avec un volume de transactions de plus de 1,4 milliard de dollars par jour. Toutefois, l’Assemblée nationale sud-coréenne aurait débattu sur la question de la réglementation des crypto-bourses locales, et particulièrement sur le blanchiment d’argent et les enjeux liés à la connaissance clients KYC (Know Your Customer) auxquels elles font face.

Réunissant les grands bonnets de l’industrie et les régulateurs

Ce débat organisé par les bourses de crypto-monnaies locales les plus influentes comme Bithumb, Cobitcoin, Coinone, Upbit, Gopax, Coinplug et Hanbitco, a vu la participation des entrepreneurs de l’industrie ainsi qu’un bon nombre de politiciens dont Kim Byung-wook, membre du Parti démocrate, et des représentants des partis Liberty Korea et Bareunmirae, qui détiennent un nombre important de sièges à l’Assemblée nationale.

Les questions de la lutte contre le blanchiment d’argent et les contrôles KYC

Avant ce débat, la Commission des services financiers (CSF) a pris la décision d’autoriser les banques à assurer le service des échanges de crypto-monnaies à condition qu’elles disposent de garanties adéquates en matière de lutte contre le blanchiment d’argent et la connaissance de l’identité client (KYC).

Dans cette optique, Lee Seok-wu, le PDG de Dunamu, une filiale de Kakao exploitant Upbit, a mené une discussion sur la lutte contre le blanchiment de capitaux et la protection des clients au cours de laquelle les membres du CSF et le président de Gopax, entre autres, y ont participé.

Etant donné la politique drastique de la Corée du Sud concernant les Initial Coin Offering (ICO), Presto, une société de distribution Blockchain, va, paraît-il, déposer un recours constitutionnel contre cette politique en guise de désaccord.

à lire aussi :  SK Telecom et Deutsche Telekom s’associent pour créer un identifiant sans frontière

Que pensez-vous du débat sur la réglementation des échanges de crypto-monnaies en Corée du Sud ? Partagez votre avis dans les commentaires ci-dessous !

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X