L’armée russe mène une recherche sur la technologie Blockchain pour lutter contre les piratages informatiques

L’armée russe mène une recherche sur la technologie Blockchain pour lutter contre les piratages informatiques

Actualités
4 juillet 2018 par Océane

Le ministère russe de la défense crée un laboratoire de recherche analysant la manière dont la Blockchain pourrait juguler les attaques cybercriminelles et même celles des plus subtiles et complexes.

Un laboratoire de recherche sur le grand registre distribué

Izvestia a rapporté l’intention du ministère de la Défense de mettre en place un laboratoire de recherche unique au sein du parc technologique ERA, en Russie. La technologie Blockchain, serait utilisée dans le renforcement de la cyber-sécurité et la lutte acharnée contre la cybercriminalité sur les infrastructures des bases de données.

Alexey Malanov, un expert en antivirus chez Kaspersky Lab, estime que la Blockchain pourrait contribuer à la détection rapide des piratages informatiques.

« Un intrus efface souvent le journal des autorisations pour masquer des traces d’accès non autorisé à l’appareil mais, si le journal est distribué entre plusieurs appareils (par le biais de la technologie Blockchain par exemple), ce risque peut être minimisé », a-t-il expliqué.

Les forces armées russes agissent pour la protection de l’information

Les experts pensent que la technologie du grand registre distribué peut aider l’armée à suivre l’origine des attaques criminelles tout en optimisant la sécurité des bases de données en général. L’organisation a formé une équipe de spécialistes de la sécurité de l’information à cette fin.

Par ailleurs, pendant que les virus modifient les données ou le code logiciel tout en essayant de les masquer par l’intermédiaire des contrôleurs de données, la Blockchain peut stocker le code de référence et assurer la vérification indépendante et la validité des données. En utilisant le registre distribué, les risques de cybercriminalité sont minimisés.

à lire aussi :  La Blockchain laisse-t-elle entrevoir de nouvelles perspectives pour Amazon, Walmart et Carrefour ?

La Russie étudie les possibilités  de la Blockchain pour lutter contre les piratages

Aussi, le ministère de la Défense russe dispose de systèmes et de dispositifs utilisant internet. Ils sont exploités par ses services administratifs pour la gestion des flux de travail, ce qui constitue un point faible des systèmes existants.

En outre, German Klimenko, le président du Fonds de développement de l’économie numérique, estime que les recherches sur la Blockchain sont strictement nécessaires pour l’industrie de la cyber-sécurité du pays.

« Actuellement, le ministère de la Défense est le moteur des développements informatiques et des efforts de recherche majeurs, ce qui est une bonne chose pour l’industrie », a affirmé Klimenko.

Le laboratoire de recherche démontre finalement que l’état-major général de la huitième direction des forces armées de la Fédération de Russie s’affaire également à assurer la sécurité de l’information.

Que pensez-vous des initiatives de Blockchain des forces armées russes ? Faites-nous savoir dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X