Selon Andrea Antonopoulos, l’adoption massive du Bitcoin nécessite l’émergence de la prochaine génération

Selon Andrea Antonopoulos, l’adoption massive du Bitcoin nécessite l’émergence de la prochaine génération

Actualités
10 avril 2019 par Antoine

Andrea Antonopoulos, l’auteur de « Mastering Ethereum » a fait miroiter un avenir radieux au Bitcoin. Selon lui, la popularisation de la monnaie de Satoshi auprès du grand public se fera avec la sensibilisation de la prochaine génération et les cas d’utilisations qui peuvent en résulter.

La Corée n’a pas besoin du Bitcoin

Antonopoulos estime que certaines régions comme la Corée n’ont probablement pas besoin de contrats intelligents, de crypto-monnaies ou de Blockchain.

Selon les explications du gourou de la Blockchain :

« Vraiment quel est le but des crypto-monnaies dans un pays où le système bancaire, le système des services financiers, est si bien développé ? »

« Vous [la Corée] avez besoin de contrats intelligents ? …Les gens utilisent des contrats intelligents pour enregistrer les titres fonciers et les titres de propriété. Vous croyez qu’ils font référence à la Corée en évoquant cet aspect ? Probablement pas, parce que vous avez probablement un cadastre qui fonctionne. »

Toutefois, Antonopoulos a fait connaître sa conviction de voir une adoption en masse dans l’avenir. C’est une question de temps avant que la monnaie de Satoshi soit utilisée à l’échelle mondiale.

De multiples développements secondaires sont encore à venir car les crypto-monnaies sont en pleine croissance et en pleine expansion.

Les pays comme les Etats-Unis pourraient expérimenter une adoption massive lente par rapport à d’autres régions.

Une utilisation réelle de la plus grande crypto-monnaie

Antonopoulos est confiant que le système bancaire traditionnel basé sur les monnaies fiduciaires sera un jour contrôlé par l’industrie décentralisée et le Bitcoin.

La « prochaine génération de cas d’utilisation » va surement précipiter l’adoption de la crypto-monnaie.

à lire aussi :  Au Brésil, les crypto-monnaies s’incrustent dans les transports publics

Pour ce faire, il faut également que le consommateur moyen soit conscient des cas d’utilisation du BTC dans la vie quotidienne.

Le changement va s’opérer petit à petit, région par région avec différents formats et catalyseurs.

L’utilisation de la monnaie numérique n’est pas limitée au passe-temps ni au désespoir des institutions financières comme les banques. Elle nécessite des compétences techniques.

Le Bitcoin est potentiellement capable de concurrencer le système de paiement actuel comme celui véhiculé par Visa et Mastercard.

« Nous sommes prêts à atteindre dix mille fois leur capacité », a-t-il affirmé.

Que pensez-vous de l’analyse d’Andreas Antonopoulos ? Donnez-nous votre avis dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X