Affaire Craig Wright contre Famille Kleiman : la séance de découverte révèle de nouvelles preuves de part et d’autre

Affaire Craig Wright contre Famille Kleiman : la séance de découverte révèle de nouvelles preuves de part et d’autre

Actualités
6 avril 2019 par Victor

En Floride, la poursuite de la famille Kleiman à l’encontre de Craig Wright sur une affaire de détournement des avoirs du défunt Dave Kleiman (supposé être le créateur du Bitcoin) se poursuit et révèle de nouveaux détails sur les relations entre les deux hommes.

De nouvelles preuves à l’appui

L’affaire qui lie Craig Wright et la famille Kleiman est de grande envergure, étant donné que Wright touche d’une certaine manière à l’histoire de la crypto-monnaie et que la somme en jeu s’élève à plus d’un milliard de dollars.

La famille du défunt Dave Kleiman a eu recours à la justice pour demander à Craig Wright de rembourser les 300 000 BTC de ce dernier, qu’il aurait manipulé et détourné.

Avant la transcription de la réunion préliminaire, de nombreux faits se sont déroulés dont la tentative de rejet du juge Beth Bloom initié par l’avocat de Wright.

Aussi, après que le juge ait nié cette manœuvre, la séance de découverte a révélé de nouveaux détails sur la collaboration entre les deux personnages.

Questionné sur les relations des représentés, les avocats de Wright ont répondu :

« Le Dr Wright a pour position, votre Honneur, que Dave Kleiman a aidé à éditer le protocole relatif au Bitcoin mais n’a pas créé Bitcoin. »

Une pléthore de preuves à analyser

Avant de passer l’arme à gauche, Dave Kleiman aurait laissé traîner un millier de documents derrière lui pour que sa famille puisse poursuivre la protection de son droit, aussi la procédure de découverte s’annonce ardue pour le tribunal.

Les deux parties sont actuellement en phase d’analyse de ces documents issus de Kleiman, de son frère Ira et de l’entreprise W&K Info Defence Research, contenus dans des plateformes informatiques, des téléphones et des disques durs.

à lire aussi :  L'Illinois envisage Blockchain pour les opérations inter-gouvernementales et les cartes d'identité

En outre, la partie demanderesse demande à ce que la piste « Satoshi Nakamoto » qui serait issue du partenariat entre les deux soit suivie.

Qualifiée de « pertinente » par l’avocat de la famille, cette analyse pourrait aider l’affaire à avancer.
L’avocat à la succession explique :

« Selon la demande, les aveux concernant le détenteur de la propriété intellectuelle créée par Satoshi Nakamoto et l’histoire de Satoshi Nakamoto sont pertinents en l’espèce car Satoshi Nakamoto est le nom d’un partenariat entre Craig Wright et Dave Kleiman. »

Que pensez- vous de la suite de cette affaire entre les Kleimans et Wright ? Donnez votre avis dans la section commentaires.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X