L’achat d’actifs numériques n’est pas autorisé par Apple Card

L’achat d’actifs numériques n’est pas autorisé par Apple Card

Actualités
6 août 2019 par Océane

Selon le rapport d’iHold, le géant de la technologie Apple aurait créé une nouvelle carte baptisée Apple Card, en partenariat avec Goldman Sachs. Cette carte ne permet pas les achats de crypto-monnaies et présente des conditions d’utilisation restrictives.

Un projet conjoint avec Goldman Sachs

L’Apple Card est désormais disponible aux utilisateurs depuis :

  • L’application Apple Wallet sur iPhone
  • Et la carte bancaire en titane émise par Goldman Sachs

Notons que l’acquisition des crypto-monnaies via l’Apple Card est interdite. De même, les achats liés aux activités ludiques ne peuvent non plus être réalisés sur ce support de paiement.

Cette mesure restrictive s’explique par la nature des crypto-actifs qui sont considérés comme des équivalents de trésorerie et donc ils sont non assimilables à des opérations de paiement.

Les deux associés prévoient 10 milliards de transactions à la fin de cette année.

Par ailleurs, le jailbreak d’iOS est incompatible avec Apple Card. Voici les termes stipulant les accords :

« Vous reconnaissez que l’utilisation d’un dispositif admissible modifié dans le cadre de votre compte est expressément interdite et constitue une violation de la présente convention et pourrait entraîner le refus ou la limitation de votre accès à votre compte ou sa fermeture, ainsi que tout autre recours dont nous disposons aux termes de la présente convention ».

Un tremplin pour intégrer le secteur financier

Le PDG d’Apple, Tim Cook, certifie que l’Apple Card sera sur le marché dans le cours du mois. Ce nouveau service devrait impacter très positivement les recettes de l’entreprise, qui ne se limiteraient désormais plus aux productions physiques d’iPhone.

à lire aussi :  La Maison Nakamoto ouvre un magasin à Amsterdam

A travers l’Apple Card, le géant de la technologie s’introduit dans un domaine qui n’est pas le sien. En effet, le secteur de la finance est essentiellement régi par des lois et réglementations qui pourraient l’entraver involontairement.

Toutefois, Apple et Goldman Sachs ne sont pas réticents au développement des crypto-monnaies, malgré les difficultés rencontrées dans l’incorporation de l’Apple Card sur iPhone.

Pour preuve, Steve Wozniak, le cofondateur d’Apple a déjà créé Efforce, une entreprise axée sur la Blockchain. David Solomon, le PDG de Goldman Sachs, envisage de lancer une crypto- similaire au JPM Coin de la banque d’investissement de JP Morgan.

Que pensez-vous de la nouvelle Apple Card créée par Apple et Goldman Sachs ? Faites-nous part de votre avis dans la section commentaire.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X