4 statistiques intéressantes sur les Initial Coin Offering (ICO) de 2018

4 statistiques intéressantes sur les Initial Coin Offering (ICO) de 2018

Actualités
17 septembre 2018 par Océane

Même si le prix des crypto-monnaies connaît une tendance baissière tenace, l’industrie des Initial Coin Offering (ICO) reste au beau fixe cette année. Les investisseurs veulent diversifier leur portefeuille pour récupérer certaines pertes au fil du temps. Nous citons ci-dessous quelques points intéressants relatifs aux ICO.

Un modèle en trois étapes

Alors que les Initial Coin Offering étaient un processus unique de collecte de fonds auparavant, elles suivent désormais différentes étapes. Il s’agit de la réalisation d’une phase privée (réservée à certains investisseurs), d’une prévente commune et d’une phase publique – la véritable collecte de fonds.

Il reste à voir combien de projets exploreront cette approche à trois volets. Néanmoins, les ventes privées nuisent souvent à la transparence des ICO.

Plus d’argent affluent dans l’économie

La crypto-industrie traverse une mauvaise période avec les fluctuations des prix. Les monnaies numériques sont souvent dans le rouge. Cependant, les ICO connaissent un succès croissant en 2018.

Beaucoup plus d’investisseurs se tournent vers les ICO cette année par rapport aux années précédentes. Les entreprises manifestent un grand intérêt pour l’innovation véhiculée par les projets qui impliquent la Blockchain et les jetons numériques – bien qu’un grand nombre d’entre eux ont échoué et continueront d’échouer à long terme.

Le montant moyen des fonds collectés à travers les ICO a augmenté tout au long de 2018. Il est au delà des 10 millions de dollars et continue sur sa lancée.  Les rebondissements médiatiques autour des crypto-monnaies profitent grandement aux ICO. On pourrait même se demander pourquoi cette méthode novatrice a autant de succès auprès des investisseurs cette année.

à lire aussi :  La crypto-banque hybride Saifu atteind le Soft Cap de son ICO avant la date prévue
Source ICOBox. (Les ICO ayant collectées moins de 100 000$ ne sont pas prises en compte)

La collecte de plus de 100 millions de dollars est très courante

La somme collectée par les ICO est de nos jours bien plus élevée qu’il y a deux ans. En réalité, elles n’ont aucun mal à atteindre la barre des 100 millions de dollars. On peut citer Filecoin, Tezos, Bancor, Bankera, EOS et bien d’autres sociétés qui ont entamé leur tour de financement de 100 millions de dollars et plus.

Le nombre de blancs augmente

Greyspark Parteners a fourni d’intéressantes statistiques. Aux termes de leurs recherches, ils ont découvert qu’un nombre croissant d’Initial Coin Offering ne réussissait pas à collecter un seul dollar. Pourtant, les investisseurs sont plus que jamais désireux d’obtenir les jetons numériques à travers les ICO.

C’est un réel avertissement pour les entreprises souhaitant recourir aux ICO, surtout si elles n’ont aucune autre option. Cela peut également signifier que les investisseurs sont plus exigeants, ils n’investissent pas au hasard.

Que pensez-vous des 4 statistiques de l’industrie des Initial Coin Offering ? Réagissez dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Traduction libre via nulltx

 

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X