World Economic Forum lance une plateforme Blockchain d’approvisionnement en métaux

World Economic Forum lance une plateforme Blockchain d’approvisionnement en métaux

Actualités
28 octobre 2019 par Océane

L’organisation à but non lucratif World Economic Forum (WEF) s’incruste dans le secteur de la Blockchain en concevant une plateforme visant à approvisionner des métaux de manière responsable.

Une plateforme Blockchain d’approvisionnement pour WEF

Afin d’accélérer l’approvisionnement des métaux de manière responsable, le WEF lance une nouvelle initiative Blockchain baptisée Mining and Metals Blockchain Initiative. L’organisation testera, créera et développera des solutions blockchainisées à travers son nouveau projet.

Sept sociétés crypto-minières et métallurgiques disséminées dans plusieurs pays à travers le monde – Antofagasta Minerals (Chili), Eurasian Resources Group Sarl (Luxembourg), Glencore (Suisse), Klöckner & Co (Allemagne), Minsur SA (Pérou), Tata Steel (Inde) et Anglo American / De Beers / Tracr (UK) – se sont engagées pour devenir membres fondateurs de l’initiative.

Améliorer l’industrie métallurgique et minière avec la Blockchain

La déclaration du WEF se lit comme suit :

« Le groupe cherchera à développer des preuves de concept communes pour une plateforme Blockchain inclusive. Avec le temps, cela pourrait aider l’industrie à accroître collectivement la transparence, l’efficacité ou à améliorer la déclaration des émissions de carbone ».

Toutefois, de multiples projets destinés à la chaîne d’approvisionnement s’appuyant sur la technologie Blockchain sont inefficaces du point de vue de l’interopérabilité.

Ainsi, l’organisme à but non lucratif pose le défi de résorber à ces problèmes rencontrés dans les précédentes investigations à travers la création d’une Blockchain spécialisée pour le secteur minier et métallurgique.

Ivan Arriagada, le PDG d’Antofagasta Minerals, a ajouté :

« Nous espérons que cette collaboration et ce projet pilote nous donneront des exemples pratiques de la façon dont la technologie Blockchain peut accroître l’efficacité de la gestion de la chaîne d’approvisionnement et améliorer l’interopérabilité ».

Que pensez-vous de la nouvelle plateforme Blockchain du WEF ? Dites-nous dans les commentaires ci-dessous.

à lire aussi :  La Chine édite la première facture alimentée par la Blockchain

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X