Vodafone et IBM utilisent la Blockchain pour vérifier la conformité des fournisseurs

Vodafone et IBM utilisent la Blockchain pour vérifier la conformité des fournisseurs

Actualités
23 août 2019 par Clémentine

Le géant des télécommunications Vodafone a cherché appui auprès d’IBM afin de clarifier les relations avec ses fournisseurs, à travers un projet intitulé Trust Your Supplier (TYS), qui met en exergue l’utilisation de la Blockchain.

Un projet bénéfique pour toutes les entreprises

Ninian Wilson, le PDG de Vodafone Procurement Company (VPC) a annoncé le début de cette collaboration via les termes suivants :

« Il y a un certain nombre de membres fondateurs qui collaborent au projet TYS Blockchain et nous sommes une de ces sociétés ».

Plusieurs multinationales ont concouru pour mettre sur pied le projet, entre autres Anheuser-Busch InBev, Nokia, GlaxoSmithKline, Schneider Electric et Lenovo.

Wilson expose sa vision à long terme qui est d’en faire bénéficier les fruits à toutes les entreprises, à partir du produit minimum viable (MVP). Le but de ce projet est, comme le nom du projet l’indique, de pouvoir certifier la conformité des fournisseurs vis-à-vis des attentes des clients.

Pour des contrats plus transparents

Un problème courant persiste dans les relations clients-fournisseurs. En fait, la conclusion d’un contrat est toujours précédée par une procédure de vérifications, qui est d’une importance capitale, surtout lorsqu’il s’agit d’une entreprise de grande taille. Par conséquent, les soumissionnaires se doivent de présenter des profils qui se rapprochent des exigences requises.

Une solution se dessine à travers l’exploitation de la technologie Blockchain, de sorte que chaque fournisseur partagera des informations sur son identité et ses compétences sur la plateforme. Par conséquent, tout client potentiel pourrait aisément vérifier et certifier les véracités des informations partagées, éliminant ainsi les risques de compromis dans les affaires.

à lire aussi :  PayPal investit dans la Blockchain

IBM est alors d’un grand secours pour Vodafone, étant donné l’état stationnaire que cette dernière traverse actuellement. Le soutien d’IBM consiste à proposer une politique inclusive vis-à-vis des fournisseurs, notamment en s’ouvrant aux entreprises de petite taille via l’adoption de la Blockchain.
Très confiant, Wilson estime déjà les retombées positives du projet :

« Le produit n’est pas encore là, mais nous avons formé ce genre de consortium, si vous voulez l’appeler ainsi, pour faire avancer les choses ».

Que pensez-vous de cette solution Blockchain déployée par Vodafone et IBM ? Réagissez dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Clémentine

Passionnée de l'univers geek, Clémentine repère les actualités les plus intéressantes et participe à leur rédaction.

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X