Vitalik Buterin espère voir « les services d’échange centralisés brûler autant que possible en enfer »

Vitalik Buterin espère voir « les services d’échange centralisés brûler autant que possible en enfer »

Actualités
11 juillet 2018 par Antoine

Vitalik Buterin, le cofondateur d’Ethereum, a fortement critiqué les plateformes centralisées d’échange de crypto-monnaies en réitérant qu’il espérait les voir brûler en enfer. Une interview avec le journaliste Jon Evans lors de l’événement TC Sessions Blockchain 2018 du 6 juillet à Zoug, en Suisse, a mis en lumière l’avis de Buterin sur le sujet.

S’éloigner de la centralisation

En réponse à une question d’Evans, le créateur de la crypto-monnaie Ethereum a affirmé :

« J’espère vraiment que les services d’échange centralisés brûleront autant que possible en enfer. En pratique, en particulier du côté de la monnaie fiduciaire […], il est très difficile de les décentraliser car on interfère finalement avec le monde des monnaies fiduciaires, et le monde des monnaies fiduciaires est celui qui n’a que des passerelles essentiellement centralisées. Il existe des services précieux qui y sont très difficiles à décentraliser. »

« Les traders de crypto-monnaies à grande échelle et les traders professionnels seront confrontés à un choix difficile dans le futur », a ajouté Buterin. « Il se peut que les crypto-bourses centralisées ne disparaissent pas. Mais l’adoption croissante des services d’échange décentralisés est une bonne chose car elle supprime ce que le créateur de l’Ethereum qualifie de roi du pouvoir décisionnaire des crypto-bourses. »

« Nous pouvons vraiment enlever ce stupide pouvoir de fabrication que ces crypto-bourses centralisées ont. Elles ont cette capacité de décider quels jetons deviennent importants en les inscrivant et en facturant ensuite ces frais d’inscription de 10 à 15 millions de dollars. Plus nous pouvons nous éloigner de ce monde et nous diriger vers quelque chose qui satisfait réellement les valeurs de l’ouverture et de la transparence, mieux c’est », a-t-il souligné.

Définir la décentralisation

Le système décentralisé compte plusieurs avantages mis en évidences par Buterin dans ses commentaires des plus explicites. L’autorité centrale ne peut prendre aucune décision arbitraire qui affecterait tous les utilisateurs.

« Le truc avec les développeurs, c’est que nous sommes des gens très fongibles. Lorsqu’un développeur suspend son travail, quelqu’un d’autre peut prendre la relève… Si quelqu’un me met un pistolet sur la tête et me dit de faire un hard fork, je vais certainement faire un hard fork, […], j’écrirai le code, je le publierai, je ferai tout ce qu’ils me demanderont. Si je fais ça, combien de personnes ici seraient disposées à télécharger la mise à jour et passer à cette chaîne ? Je vois relativement peu de mains levées, c’est ce qu’on appelle la décentralisation ! »

Buterin estime que la décentralisation est « l’un des mots les plus utilisés sur le marché des crypto-monnaies ». Cependant, « c’est peut-être aussi l’un mots les plus mal définis », ajoute-t-il dans un article intitulé « le sens de la décentralisation », publié le 6 février 2017.

à lire aussi :  La fiscalité française sur les crypto-monnaies a été officiellement révisée à la baisse

Lorsqu’on parle de décentralisation, il y a « trois axes / dimensions distincts de centralisation / décentralisation ». Il s’agit de la décentralisation architecturale, de la politique décentralisatrice et de la logique de centralisation.

Selon cette logique, les sociétés traditionnelles comme les crypto-bourses centralisées sont « centralisées politiquement (un PDG), centralisées sur le plan architectural (un siège social) et logiquement centralisées (ne peuvent pas vraiment les diviser en deux). »

Que pensez-vous des commentaires de Vitalik Buterin sur la centralisation et la décentralisation des crypto-bourses ? Réagissez dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X