Bonne nouvelle : Visa confirme ne pas supporter les crypto-monnaies

Bonne nouvelle : Visa confirme ne pas supporter les crypto-monnaies

Actualités
20 janvier 2018 par CanardCoinCoin

Visa confirme ne pas vouloir être associé aux crypto-monnaies.

Oui, c’est une bonne nouvelle. En effet, les crypto-monnaies court-circuitent les moyens de paiements traditionnels (carte bancaire) en passant elles aussi via internet, mais sans l’intermédiaire d’entreprises liées aux banques.

Visa se prononce défavorablement sur les crypto-monnaies

Beaucoup d’utilisateurs des crypto-monnaies ne sont pas très satisfaits de Visa en ce moment. Leur décision récente de suspendre les services de WaveCrest – un service facilitant les paiements – ne s’est pas trop bien passée. Il semble que le géant des cartes de paiement a une autre raison plus large à l’origine de cette décision assez soudaine. Plus précisément, ils n’ont aucune intention de supporter une quelconque crypto-monnaie via leur réseau Visa. Bitcoin n’est pas un système de paiement, selon eux, et ces monnaies numériques n’a donc pas à avoir une activité même indirecte sur l’infrastructure de Visa. Un sentiment très clair qui suscitera des discussions intéressantes.

Il y a une bonne raison pour laquelle Visa et les devises cryptographiques ne joueront pas le même jeu. En fait, tout le monde sait que ces deux industries ne se mélangent pas très bien. Visa est la plus grande société de cartes de crédit au monde. La plupart des gens utilisaient les cartes émises par Visa pour dépenser des crypto-monnaies pour des raisons pratiques. Pour Visa, cela a amené un grand nombre de nouveaux utilisateurs, mais aussi de graves préoccupations. Après tout, l’entreprise ne veut en aucun cas être tenue responsable des devises qu’elle ne supporte pas nativement. À l’heure actuelle, les transactions en devises FIAT (euro, dollar, etc) sont le seul type de transaction que l’entreprise souhaite traiter.

Visa ne veut rien faire avec les crypto-monnaies

De plus, la société ne considère pas Bitcoin comme un système de paiement. Le géant du paiement ne le considère pas non plus comme un acteur du système de paiement. Ce sont les mots d’Alfred Kelly, PDG de Visa. De plus, l’entreprise ne changera pas sa position sur les paiements basés sur les crypto-monnaies. Un gros problème pour beaucoup d’enthousiastes, bien que Mastercard ne semble pas faire écho à cette affirmation pour l’instant. Pour l’entreprise, Bitcoin et les Altcoins sont des marchandises, qui n’ont pas besoin d’être soutenues par les émetteurs de cartes de paiement.

à lire aussi :  Sondage : 1 Londonien sur 3 planifie d'investir dans les crypto-monnaies

Il n’est peut-être pas non plus dans l’intérêt de Visa de tracer des lignes de démarcation claires. S’aliéner soi-même de l’industrie de la crypto-monnaie est une erreur que personne ne peut se permettre. Le faire délibérément ne fait qu’empirer les choses, car cela brise les ponts entre les deux industries. La nature spéculative actuelle de certaines crypto-monnaie peut paraître défavorable à certaines entreprises. La société de cartes de crédit la plus importante au monde se contente d’exprimer publiquement ses préoccupations, plutôt que de rester silencieuse. Il est évident que cette décision n’est pas populaire aux oreilles de certains, bien que tout le monde puisse voir le raisonnement qui la sous-tend.

On ne sait pas exactement ce que l’avenir réserve au couple des crypto-monnaies et des cartes de paiement. Dépenser du bitcoin est parfois douloureux tant ses utilisateurs préfèrent les garder. Des commerçants, qui n’on pas encore pris l’autoroute de la quatrième révolution industrielle, ne veulent rien avoir à faire avec cette nouvelle forme de monnaie, ce qui est également compréhensible tant les changements – dans la forme du commerce traditionnel – sont longs à intégrer. Changer la perception publique des crypto-monnaies exigera beaucoup de travail. Une histoire intéressante se déroule devant nous, mais l’avenir reste à déterminer.

Les crypto-monnaies devront faire bande à part, loin de l’emprise des systèmes de paiement traditionnels. C’est une opportunité en or et une bonne nouvelle que d’avoir la liberté de laisser derrière nous un système bancaire autoritaire.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, avmoyenne 3,00 sur 5)
Loading...

Traduit via JP Buntix et amélioré par la rédaction.

[Campagne de correction] quand vous trouvez une faute d’orthographe, grammaire et syntaxe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. (5 rapports d’erreur par tranche de 5 minutes max)

2 commentaires

  • Marcus

    Ouai ok mais reste a savoir comment dépenser ses BTC si Mastercard aussi s’y met. Est-ce qu’une entreprise ne peut-elle pas créer des cartes de retraits qui pourraient marcher sur les DAB et autres items de paiements ?

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :