Chine : la ville de Hangzhou cherche à développer un stablecoin basé sur le yen

Chine : la ville de Hangzhou cherche à développer un stablecoin basé sur le yen

Actualités
21 septembre 2018 par Océane

Dans le cadre d’une démocratisation des stablecoins à l’étalon international, les partenaires fondateurs du Fonds Blockchain Grandshores envisagent d’investir 1,45 milliard de dollars pour fonder une crypto-monnaies adossée au Yen. Yao Yongjie, le partenaire du Fonds Blockchain Grandshores, et directeur de la société Gandshores Technology s’attèlent à acquérir de multiples fonds, soutenus par la ville de Hangzhou mais également par le milliardaire Li Xiaolai. Le projet prévoit également d’autres ressources financières externes grâce au stablecoin Tether. A l’heure actuelle, le Fonds Blockchain travaillerait déjà avec une banque japonaise « moyen de gamme », et prévoit même d’étendre les stablecoins à Hong kong et en Australie dans un avenir proche.

Un projet à multiple support

Le président de Grandshores technology, Yao Yongjie, a acquis 60 % des parts de la société de construction Singapourienne SHIS et envisage de lever  100 millions de dollars HK (Hong Kong) pour financer le projet stablecoin-yen. Il a déclaré que :

« Le projet en partenariat avec le Fonds Blockchains Xiong’An s’est finalement concrétisé. »

Une collecte provenant des investisseurs résidant à l’extérieur de la Chine sera prévue pour étendre ce financement. Le gouvernement chinois étant sur la défensive concernant l’utilisation des crypto-monnaies, le projet tentera alors d’obtenir d’autres financements en dollars américains, via le stablecoin Tether.

Le stablecoin : un étalon pour le Yen et les autres devises

Pour le moment, le groupe travaille en partenariat avec une banque « milieu de gamme » pour statuer sur un projet de stablecoin adossé au Yen. La phase d’exploitation est envisagée d’ici la fin de l’année ou au début de l’année prochaine. Dans un autre contexte, le projet vise une multitude de solutions pour les autres devises.

Yao a affirmé dans un communiqué :

« Nous pensons que les commerçants et les crypto-plateformes seront preneurs potentiels de ces stablecoins« .

« La Blockchain deviendra la technologie grand public dans les trois à cinq prochaines années, une étape semblable au moment où le système d’exploitation informatique transitait du MS-DOS à Windows, » ajoute-t-il.

Que pensez-vous de Hangzhou cherchant à développer un stablecoin à travers une levée de fonds ? Réagissez-vous dans la section des commentaires.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :