Une usine russe d’aluminium se transforme en une plateforme de minage de Bitcoin

Une usine russe d’aluminium se transforme en une plateforme de minage de Bitcoin

Actualités
1 novembre 2019 par Xavier

Fermée depuis avril 2018 à la suite des sanctions américaines, l’usine d’aluminium Nadvoitsky (NAZ) de Carélie, en Russie, pourrait se réincarner en site de minage de crypto-monnaies dans les prochaines années à venir suivant les ambitions de la Russian Mining Company (RMC). Cette société cherche notamment à miner du bitcoin dans toute la Russie et aspire à une grande part de marché de minage de l’ordre de 20% dans le monde.

Une usine d’aluminium transformée en centre de minage du Bitcoin ?

La Russian Mining Company (RMC) cherche à louer un bout de terrain dans l’usine d’aluminium Nadvoitsky pour étendre ses activités de crypto-minage. Apparemment, l’entreprise chercherait à créer un hub numérique sur le site afin de vendre de la puissance de calcul à l’étranger.

Très enthousiaste à propos de ce projet, Dmitry Marichinev, un responsable de la RMC, a déclaré :

« À présent, l’usine de Rusal, la maison mère de NAZ, n’est plus rentable, l’électricité fournie n’est pratiquement pas utilisée et les habitants à proximité de la ville mono-industrielle n’ont plus de travail. Notre idée est de repenser à l’usine : de vendre sa puissance de calcul sous forme de service, c’est-à-dire de fournir un service informatique ».

Contrôler 20% du marché mondial des opérations de minage de bitcoins

Ce déménagement s’inscrit dans un projet ambitieux, visant à alimenter 20% sur le marché minier du Bitcoin, ce qui représenterait actuellement 101,5 millions de dollars.

Pour ce faire, la société s’est associée avec la crypto-bourse Cryptonex basée au Royaume-Uni.

Pour sa part, Youri Pripatchkin, le président de l’Association russe de la crypto-économie et de la Blockchain (RACIB) estime que le minage des monnaies virtuelles serait toujours bénéfique pour toute personne qui s’y implique.

à lire aussi :  StarkWare énumère les avantages de StarkPay par rapport au Lightning network (LN)

Toutefois, il pense tout de même que cela dépend également du coût de l’électricité.

« À Moscou, les prix de l’électricité sont assez élevés, et c’est uniquement pour cette raison que le placement des équipements de minage ailleurs pourrait s’avérer plus rentable », résume-t-il.

Pensez-vous que la RMC arriverait au bout de son projet audacieux ? Réagissez dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X