Un haut fonctionnaire de l’UE affirme qu’aucune base juridique n’interdit ni limite le minage des crypto-monnaies

Un haut fonctionnaire de l’UE affirme qu’aucune base juridique n’interdit ni limite le minage des crypto-monnaies

Actualités
16 mars 2018 par Océane

La Commission européenne a confirmé qu’elle prêtait attention aux préoccupations concernant la gigantesque consommation d’électricité inhérente à l’extraction des crypto-monnaies au sein de l’Union européenne (UE). Selon la commissaire à l’Économie et à la Société numériques de l’UE, Mariya Gabriel, le minage des crypto-monnaies est tout à fait légal, cela ne viole aucune loi et n’est soumis qu’à une régulation, en matière d’utilisation d’énergie électrique.

L’exploitation minière est légale

Le conseil est tout à fait conscient des préoccupations concernant la consommation croissante d’électricité des crypto-monnaies et de la technologie Blockchain en général. La commissaire Gabriel a fait une déclaration officielle à ce sujet récemment.

Commissaire à l’Économie et à la Société numériques de l’UE

Selon Gabriel, le processus d’extraction de crypto-monnaie requiert une grande quantité d’électricité, il est soumis aux mêmes réglementations régissant l’efficacité énergétique et les émissions de gaz à effet de serre au sein de l’UE.

Elle a déclaré :

« Tant que l’énergie consommée par l’exploitation minière est utilisée conformément à la loi, il n’existe aucune restriction légale pour la limiter ou l’interdire. A plus forte raison, le minage de crypto-monnaie n’est pas une activité illégale. La commission n’a fourni aucun moyen de le suivre, «  en ajoutant :

Même s’il n’existe aucune limite ni de règles spéciales régissant l’extraction de crypto-monnaie, les règles standards qui gèrent l’utilisation de l’électricité s’appliquent également à l’exploitation minière. Les règles concernant le secteur de l’énergie, l’efficacité énergétique et les émissions de gaz à effet de serre conviennent parfaitement à l’extraction de crypto-monnaie.

La Commission examine l’activité

La Commission Européenne continue cependant à surveiller l’impact des crypto-monnaies sur la consommation et la demande d’énergie. L’augmentation de la consommation et du coût de l’électricité est susceptible de modifier la valeur et la demande en crypto-monnaies.

à lire aussi :  L'Azerbaïdjan taxe les revenus des crypto-monnaies

La question est particulièrement critique pour le Bitcoin. Le minage de la première monnaie numérique consomme environ 0,14 % de l’approvisionnement en électricité mondiale.

En dépit des mesures répressives des régulateurs chinois, l’activité minière est toujours concentrée en Chine. « Néanmoins, elle ne peut exclure qu’une partie de l’exploitation minière se fasse dans l’UE, » a précisé Gabriel.

L’étendue des activités minières des crypto-monnaies, à l’intérieur des frontières de l’UE et des Etats membres de l’UE, reste floue. L’Islande, par exemple, prévoit des projets miniers qui consommeraient bien plus en électricité que ce que le pays pourrait fournir, bien qu’il ne soit pas membre de l’UE, mais de l’Espace Economique Européen (EEE).

Que pensez-vous de la consommation excessive d’électricité liée à l’exploitation minière des crypto-monnaies ? Les préoccupations de la commissaire Mariya Gabriel sont-elles justifiées ? Réagissez dans la section des commentaires.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X