USDD, le nouveau stablecoin des ex-employés de JP Morgan, Intel et TrustToken

USDD, le nouveau stablecoin des ex-employés de JP Morgan, Intel et TrustToken

Actualités
4 octobre 2019 par Clémentine

Un nouveau stablecoin vient de faire son entrée dans le marché des crypto-monnaies. Généré par la Global Currency Organisation (GCO), une plateforme dirigée par les ex-employés de JP Morgan, Intel et TrustToken, il s’agit d’un token adossé au dollar américain baptisé USDD ou encore USD Digital.

Une nouvelle garantie pour les crypto-investisseurs

Le nouveau stablecoin de GCO vient prêter main-forte aux crypto-monnaies de qualité institutionnelle. Conçu comme une nouvelle liquidité numérique permettant aux investisseurs de migrer de la finance traditionnelle vers la finance « décentralisée » (et vice versa), l’USDD attisera la confiance des grands investisseurs à transiter vers la Blockchain.

Comme l’explique Joe Vellanikaran, le PDG de la GCO :

« Nous nous sommes efforcés de rendre les avantages de la Blockchain accessibles à tous, une vision qui dépasse celle de toute entreprise » avant de poursuivre :

« Nous sommes ravis de publier l’USDD et d’ouvrir le réseau GCO à des partenaires institutionnels du monde entier »

Les stablecoins ne sont pas encore les bienvenus

La création des stablecoins avait été motivée par la proposition d’une meilleure garantie aux utilisateurs. Contrairement aux jetons utilitaires, cette nouvelle génération de crypto-monnaie est plus proche de la devise avec un comportement moins volatile et une valeur palpable et sécuritaire. Notons que chaque token est adossé à un actif stable (de l’argent, de l’or ou autres), et non une promesse de « participation » à un produit hypothétique.

Si la GCO estime que l’USDD puisse entériner cette confiance dans les crypto-monnaies en la qualifiant de « prochaine évolution de l’industrie du stablecoin », cet avis ne sera pas partagé par les institutions financières traditionnelles telles que la BCE.

à lire aussi :  Waves lance un fonds de développement de près de 2 millions de dollars !

Récemment, un membre du conseil de la Banque centrale européenne, Benoit Coeure, avait suspecté les risques inhérents à cette technologie en déclarant qu’ « Ils génèrent un certain nombre de risques graves liés aux priorités des politiques publiques. La barre pour l’approbation réglementaire sera haute ».

Que pensez-vous de ce nouveau stablecoin lancé par GCO ? Donnez votre avis dans la section commentaires.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Clémentine

Passionnée de l'univers geek, Clémentine repère les actualités les plus intéressantes et participe à leur rédaction.

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X