Unibright collabore avec Lufthansa, Microsoft et le NEM pour promouvoir l’utilisation de la Blockchain dans les entreprises

Unibright collabore avec Lufthansa, Microsoft et le NEM pour promouvoir l’utilisation de la Blockchain dans les entreprises

Actualités
25 août 2018 par Clémentine

Unibright, a récemment conclu un partenariat avec la plateforme Blockchain NEM, les compagnies aériennes allemandes Lufthansa et le géant de l’informatique Microsoft.

Les entreprises peuvent parfois éprouver des difficultés à utiliser les nouvelles technologies et en tirer avantage. L’association des quatre organisations vise à remédier à cette situation.

Riche de plus de 20 ans d’expérience, Unibright semble bien placé pour rallier les différentes industries à l’utilisation de la Blockchain.

Une traversée en eau trouble

Unibright propose une nouvelle approche de l’adoption des contrats intelligents sur le marché de masse. Elle semble d’ailleurs avoir attiré fortement l’attention de Lufthansa, Microsoft et le NEM.

Le projet qui se décrit comme « un cadre unifié pour l’intégration commerciale basée sur la Blockchain » organise des projets et des évènements Blockchain avec de nombreux partenaires stratégiques, dont des géants de la technologie.

Quatre facteurs bien distincts attirent les utilisateurs et favorisent l’adoption à grande échelle dans le secteur du grand registre distribué. Ils incluent Visual Workflow Designer, Contract Lifecycle Manager, Explorer et Connector.

Marten Jung, le PDG d’Unibright, a fait référence au fossé entre les technologies émergentes, notamment la Blockchain et leurs applications pratiques en abordant ce problème avec « le cadre Unibright, facile à utiliser et non technologique. »

Des facteurs facilitant l’adoption

Premièrement, le Visual Workflow Designer permet le développement de solutions Blockchain sans engager des développeurs ou sans connaissances de codage préalables. Il protège les entreprises des bogues qui génèrent un blocage perturbateur.

Ensuite, le Contract Lifecycle Management fait référence à un système automatique qui transforme les « workflows conçus visuellement » en « code dépendant de la plateforme ». Il suffit de presser sur un bouton pour activer la procédure.

à lire aussi :  Le PDG de Robinhood : "les nations souveraines adopteront les crypto-monnaies comme monnaie par défaut"

Troisièmement, l’Explorer évalue les processus existants dans tous les contrats intelligents. Il favorise la compilation des données en chaîne et hors chaîne de manière organisée et compréhensible. Il met toutes les informations nécessaires à la disposition des clients et employeurs.

Enfin, le Connector fait la correspondance entre les données informatiques, les contrats intelligents et la Blockchain par l’intermédiaire d’adapteurs intelligents.

« C’est l’approche non codante, une excellente occasion de se mouiller les pieds avec une Blockchain dans le monde des affaires. Souvent, la Blockchain n’est qu’un mot à la mode, mais nous préférons en faire un usage réel », a commenté le Dr Jorg de Lufthansa.

Que pensez-vous du partenariat entre le NEM, Microsoft, Lufthansa et Unibright visant à exploiter la Blockchain dans les entreprises ? Partagez votre avis dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Clémentine

Passionnée de l'univers geek, Clémentine repère les actualités les plus intéressantes et participe à leur rédaction.

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X