Un plan d’action pour réglementer les services de porte-monnaies au Japon

Un plan d’action pour réglementer les services de porte-monnaies au Japon

Actualités
20 novembre 2018 par Clémentine

Un certain nombre de mesures juridiques muni des moyens de mise en œuvre a été révélé par la Financial Services Agency (FSA), le régulateur financier japonais afin de réguler les services de porte-monnaies numériques.

Une réglementation incomplète

L’une des principales discussions lors de la neuvième réunion du groupe d’étude sur la crypto-monnaie qui s’est tenue lundi portait sur la mise en place de mesures réglementant les services de porte-monnaies ainsi que leurs fournisseurs.

Une loi y afférente régissant les crypto-fonds existe déjà au Japon. Elle impose aux crypto-entreprises dans le pays de s’enregistrer auprès de la FSA.

Par ailleurs, les fournisseurs de services de porte-monnaies ne sont pas visés par cette loi bien qu’ils manipulent de grandes quantités de crypto-monnaies.

Étant donné que ces fournisseurs de services de porte-monnaies gèrent les transactions en crypto-monnaies et les paiements de leurs clients, la FSA juge qu’une réglementation financière est de rigueur.

Pour se prémunir des risques

Selon la FSA, la régulation des services de porte-monnaies numériques cernera les normes internationales de prévention du blanchiment d’argent et du financement du terrorisme ainsi que les ICO (Initial Coin Offering).

Les risques associés aux services de porte-monnaies, et notamment le détournement de fonds, et les défaillances de porte-monnaies, ont été également à l’ordre du jour.

S’inscrivant dans ces nouvelles mesures réglementaires, les systèmes de contrôle interne doivent être maintenus :

  • La gestion séparée des fournisseurs de crypto-services
  • La mise en place d’une politique de prévention en cas de vol de fonds par piratage
  • La conservation des fonds de remboursement des clients
à lire aussi :  Le Consortium des banques japonaises lance une application basée sur la blockchain du Ripple

Pendant l’introduction du cadre juridique, les fournisseurs de services de porte-monnaies ne seront pas en mesure de collaborer avec de nouvelles entreprises, de nouveaux clients et lister de nouveaux jetons .

Que pensez-vous de la réglementation japonaise des services de porte-monnaies numériques ? Faites-nous part de votre avis dans la section des commentaires !

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Clémentine

Passionnée de l'univers geek, Clémentine repère les actualités les plus intéressantes et participe à leur rédaction.

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X