Un nouveau cas de cryptojacking a été découvert en Russie

Un nouveau cas de cryptojacking a été découvert en Russie

Actualités
19 décembre 2019 par Océane

Bien que les agents de sécurité russes aient pu déjouer le cas le plus dangereux de minage illégal dans une organisation, au mois de février de l’année 2018, l’Etat russe a poursuit ses investigations en décelant cette fois-ci une attaque de la même nature et de la même envergure.

Une menace pour toute organisation étatique

Deux individus sont actuellement sujets à de poursuites judiciaires pour avoir prétendument infecté les ordinateurs des organisations d’État avec un programme minant illégalement des crypto-monnaies via un navigateur Web.

Bien que les malfaiteurs en question ne soient pas encore identifiés, il a été révélé que l’un des suspects est un résident de la ville de Kurgan. Ses actes de malveillance se sont traduits par un vaste réseau de zombies (logiciel) visant à contaminer les ordinateurs dans diverses régions du pays.

Le deuxième suspect aurait secrètement effectué des opérations de minage sur le matériel du service public des eaux JSC Rostov Vodokanal.

Une situation intenable pour la Russie

Tourmenté par la recrudescence de ces délits, Nikolay Murashov, le directeur adjoint du Centre national russe de coordination des incidents informatiques, a demandé aux organisations à mettre en œuvre des mesures de cyber-sécurité adéquates, tout en déclarant lors d’une conférence de presse :

« Le crypto-jacking a la potentiel de nuire aux opérations commerciales ainsi que de nuire aux performances des entreprises ».

En effet, un ordinateur peut être exploité jusqu’à 80% de sa puissance pour miner des monnaies virtuelles, et ce, à l’insu du propriétaire de la machine.

Rappelons à ce propos que la Russie est sur le point d’adopter une loi accordant le pouvoir de confisquer les avoirs en crypto-monnaies dans le cadre de procédures judiciaires.

à lire aussi :  La Russie adopte un nouveau cadre réglementaire sur la crypto-monnaie

Par ailleurs, la banque centrale, le régulateur financier ainsi que le ministère russe des Finances s’accordent à interdire strictement l’utilisation des crypto-monnaies pour les paiements des biens et services.

Pensez-vous que l’industrie des crypto-monnaies arriverait un jour au bout des activités criminelles ? Réagissez dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X