Un crypto-arnaqueur de Los Angeles a plaidé coupable pour avoir blanchi 25 millions de dollars

Un crypto-arnaqueur de Los Angeles a plaidé coupable pour avoir blanchi 25 millions de dollars

Actualités
27 août 2019 par Victor

Lors de son audience devant la Cour de Justice du Central District en Californie, un crypto-arnaqueur résident à Los Angeles a reconnu les chefs d’inculpation dirigés contre lui. Il aurait détourné 25 millions de dollars dans une série d’arnaques.

Poursuivi en justice pour quatre chefs d’inculpation

Kunal Kalra, surnommé « Kumar », « shecklemayne » ou encore « coinman », a plaidé coupable pour les faits suivants, à savoir la possession d’une société informelle de transfert de fonds, l’exploitation illicite d’un distributeur automatique de billets, le trafic de drogues en coopération avec des mafias sur internet et le recours au blanchiment d’argent.

A travers la conjonction de ces diverses activités, le crypto-arnaqueur a détourné près de 25 millions de dollars. La conversion des crypto-monnaies en monnaies fiduciaires, par l’intermédiaire de la société de transfert de fonds et du distributeur automatique de billet, a facilité le blanchiment des fonds. Les trafiquants de drogue, pour leur part, ont également utilisé des crypto-comptes pour financer les trafics de stupéfiants.

Le jeune homme de 25 ans a tout de même reconnu les incriminations qui pèsent contre lui.

Par ailleurs, l’exploitation d’une entreprise illégale de transfert de fonds en Bitcoin faisant l’objet d’une procédure pénale, est une première à Los Angeles .

Des arnaques basées sur l’anonymat

Kunal Kalra a minutieusement préparé sa stratégie, en visant particulièrement les portefeuilles les mieux lotis pour ensuite facturer chaque transaction à 5000 dollars. La plupart de ses clients, qui sont liés au trafic de drogue, auraient effectué des crypto-transactions dans l’anonymat.

Il aurait utilisé des coordonnées bancaires fictives en s’appropriant des noms de personnes et d’entreprises inexistants. Les échanges de Bitcoin en monnaie fiduciaire se faisaient alors sur un seul guichet automatique, ce qui a favorisé l’anonymat des transactions des fonds.

à lire aussi :  BitMEX : "blanchir de l’argent avec le dollar est plus facile qu’avec le Bitcoin"

Kalra a pu retirer 400 000 dollars dont 6000 dollars ont servi à acquérir de la méthamphétamine.

A San Antoni, au Texas, Kalun Kalra a également été inculpé pour d’autres crimes fédéraux, cette fois-ci pour le trafic de médicaments non autorisés contenant du fentanyl.

Le Tribunal s’est prononcé sur une réquisition de 889 000 dollars en argent liquide et 54,3 bitcoins et autres crypto-actifs. Kalun Kalra risque également une peine à perpétuité.

Que pensez-vous de la prolifération des blanchiments d’argent liés aux crypto-monnaies ? Réagissez dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X