Turquie : le président accorde un an au gouvernement pour développer une monnaie numérique nationale

Turquie : le président accorde un an au gouvernement pour développer une monnaie numérique nationale

Actualités
7 novembre 2019 par Clémentine
Bien que le projet de monnaie numérique nationale turc ne fasse pas l’objet d’autant de battage médiatique que celui de la Chine, sa portée mérite tout de même la considération de la crypto-communauté.

Toutes les entités du pays sont mobilisées

Conformément au programme présidentiel annuel de 2020, la Banque Centrale du pays projette de lancer la Lire numérique turque dès l’an prochain.

Recep Tayyip Erdogan, le président de la Turquie, aurait en effet ordonné à son gouvernement de poursuivre le projet jusqu’à son terme, dont la clôture est prévue pour l’année 2020.

Pour ce faire, il a conçu les instruments auxiliaires à l’adoption de la Lire numérique, à savoir une plateforme-logicielle dédiée aux paiements instantanés.

En effet, la Banque centrale turque sera soutenue de près par l’agence nationale pour l’innovation technologique et le Conseil de la recherche scientifique et technologique de Turquie, également connu sous le nom de TUBITAK, afin de mener à bien le développement de ce projet.

Un projet de grande envergure

Ce crypto-projet figure dans le cadre d’une initiative plus large, qui est de soutenir l’économie turque. La publication nationale officielle se lit comme suit :
« L’objectif principal est de mettre en place un secteur financier doté d’une structure institutionnelle solide, capable de répondre aux besoins de financement du secteur réel à faible coût, d’offrir différents instruments financiers à une large gamme d’investisseurs par le biais d’institutions fiables et de soutenir l’objectif d’Istanbul de devenir un centre financier mondial attractif. »

Par ailleurs, le gouvernement turc manifesterait également de vifs intérêts pour le déploiement de la technologie Blockchain dans certains domaines, tels que le transport, les douanes, les services publics ou encore l’Administration.

à lire aussi :  Venezuela : la crypto-monnaie nationale, Petro, sera mise en circulation en août

Tantôt au mois de septembre, la Turquie a annoncé son intention de mettre en place une infrastructure nationale basée sur la Blockchain, afin de déployer cette technologie dans l’administration publique.

Pensez-vous que la crypto nationale turque aura un tout aussi grand impact que ce pressenti pour celle de la Chine ? Partagez votre avis dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X