1 institution financière sur 5 songe au trading des crypto-monnaies

1 institution financière sur 5 songe au trading des crypto-monnaies

Actualités
27 avril 2018 par Xavier

La société de médias Thomson Reuters, a annoncé qu’un client de service financier sur cinq, songe à se lancer dans le trading des crypto-monnaies. Une enquête sur plus de 400 clients de ses plateformes de données et de trading, a été menée par l’entreprise. Il s’agit notamment d’Eikon, REDI, FXall et Elektron.

L’industrie des services financiers se tourne vers le Bitcoin et les crypto-monnaies

Sam Chadwick a affirmé qu’environ 20% des clients de Thomson Reuters étaient « vraiment intéressés et exploraient activement » le lancement d’activités liées aux crypto-monnaies cette année, en ajoutant :

Les commentaires nous ont légèrement étonnés.

Un communiqué de presse a révélé que 70% des entreprises envisageant de se lancer dans le trading, pensent sauter le pas dans trois à six mois tandis que 22% préfèrent attendre un an.

Neill Penney, le coresponsable du trading de Thomson Reuters a déclaré qu’il « s’agit d’un changement majeur par rapport à l’année dernière. »

En s’adressant à Coindesk, Chadwick a soutenu le grand changement d’attitude des utilisateurs. Il y a un an, « alors que nous étions en train d’engager des clients, aucun d’entre eux n’avait un intérêt particulier pour les crypto-monnaies. » Ils se penchaient davantage vers « le côté Blockchain des choses, les contrats intelligents. »

Chandwick a notamment affirmé que de grands gestionnaires d’actifs, de fonds spéculatifs ainsi que « certains des bureaux de trading des plus grandes banques » ont manifesté leur engouement prononcé pour les crypto-monnaies.

La flambée des prix augmente la participation institutionnelle

Ce revirement soudain de situation est certainement lié à la hausse des prix du Bitcoin et des altcoins en général. Les acteurs financiers traditionnels pourraient en apprendre beaucoup sur les cryptoactifs. Ils pourront acquérir une expérience sans précédent avec la vague de nouveaux instruments comme les obligations rattachées aux crypto-monnaies, les actions de type Blockchain et les dividendes de cryptojetons.

à lire aussi :  Lition s'associe à ICOBox pour révolutionner le secteur de l'énergie grâce à un système Blockchain pour l'échange d'énergie

« Nous pourrions entrevoir des choses vraiment, vraiment intelligentes, » a-t-il affirmé en ajoutant :

Si ces organisations n’ont aucune compétence pour échanger des crypto-monnaies, elles seront exclues d’un large segment.

Que pensez-vous des résultats de l’enquête de Thomson Reuters selon lesquels une institution financière sur cinq envisageait de se lancer dans le trading de crypto-monnaies ? Réagissez dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X