Tesla finalise avec succès un test Blockchain pour des opérations portuaires

Tesla finalise avec succès un test Blockchain pour des opérations portuaires

Actualités
15 avril 2020 par Xavier

Dans le cadre d’un projet pilote d’expérimentation de la technologie Blockchain pour le secteur maritime et portuaire, Tesla a annoncé la réussite du test de l’application développé avec Cosco, Shanghai International Port Group (SGIP) et CargoSmart. Suivant le communiqué du consortium, cette plateforme vise à numériser les opérations de fret pour faciliter la gestion documentaire pour les transporteurs maritimes et les entités responsables du dédouanement.

La logistique maritime gérée par la Blockchain

Ambitionnant une technologie numérique capable d’optimiser la gestion des paperasses douanières, mais aussi la fluidification des opérations de libération des marchandises dans les ports, Tesla, Cosco, SGIP et CargoSmart ont récemment annoncé la finalisation du test d’une application Blockchain capable d’accélérer la vérification des documentations de cargaison.

Développée en décembre 2019, cette application entre dans le cadre d’un projet pilote visant à rationaliser le secteur logistique maritime à travers un programme informatique. Sa mission principale se résume à minimiser les « étapes de vérification des consignataires et des agents maritimes avec leurs transporteurs maritimes afin d’accélérer la libération des lettres de transport maritime ».

A l’issue du test, l’application s’est révélée efficace et révolutionnaire dans des étapes clés comme la visualisation des données de connaissement maritime de Cosco par SGIP à travers une source unique, ou encore la préparation des bons de livraison.

Un projet fort louable

Le test du projet pilote a révélé les avantages cruciaux de la Blockchain dans le secteur des frets mais aussi dans la chaîne d’approvisionnement en général, souligne Wu Yu, le directeur général de la branche Process&System de Cosco.

à lire aussi :  Le G7 est dubitatif face aux crypto-monnaies

En outre, Tesla affirme l’efficience de l’application dans le cadre de l’accélération des procédures d’enlèvement de la cargaison « sur une plateforme fiable et sécurisée » comme l’indique le patron de la société, Elon Musk.

Enfin, le projet mené par le consortium servira de base d’étude pour d’autres projets destinés aux acteurs du transport maritime comme les membre du Global Shipping Business Network, un réseau en cours de constitution qui exploitera les Ntics pour optimiser les processus.

« L’objectif est d’élargir le champ d’application du pilote en impliquant davantage de transporteurs et de terminaux, et d’étendre éventuellement le pilote à d’autres participants du secteur dans un avenir proche «  résume ainsi CargoSmart.

Que pensez-vous de ce grand pas effectué par la Blockchain dans le transport maritime? Faites-nous part de votre commentaire dans la section ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X