Telegram refuse de révéler les documents financiers relatifs à son ICO

Telegram refuse de révéler les documents financiers relatifs à son ICO

Actualités
8 janvier 2020 par Xavier

Telegram refuserait de céder aux requêtes de la SEC et n’aurait aucune intention de rendre publics les états financiers de son ICO. Un refus qui “serait particulièrement troublant pour les investisseurs”, selon le gendarme boursier américain.

Un refus douteux

Telegram serait pris dans un imbroglio juridique après son refus de dévoiler les détails financiers de son ICO qui a permis de lever plus de 1,7 milliards de dollars. Suite à cela, la SEC a décidé de saisir le tribunal de New York afin d’obliger le service de messagerie de céder à sa demande d’informations.

« Le refus des défendeurs de divulguer et de répondre aux questions sur la disposition des 1,7 milliard de dollars qu’ils ont levés auprès des investisseurs est profondément troublant », a annoncé la SEC dans une lettre déposée au tribunal.

La SEC cherche surtout à déterminer de quelle manière les fonds récoltés via l’ICO ont été dépensés. De son côté, Telegram soutient qu’il est dans l’incapacité de révéler dans l’immédiat l’état de ses comptes après avoir changé récemment de banque. Une explication qui ne convainc pas la SEC.

« Sa suggestion selon laquelle elle pourrait ne pas avoir accès à ses propres dossiers bancaires parce qu’elle avait changé de banque – est infondée et profondément troublante », soutient le gendarme financier américain.

Le bras de fer entre la SEC et Telegram continue

Les déboires judiciaires de Telegram ne datent pas d’aujourd’hui. En effet, Telegram a dû remettre à plus tard son projet de vendre le token GRAM aux Etats-Unis après que la SEC a jugé que sa crypto-monnaie ne respectait pas les lois américaines sur les valeurs mobilières.

« Les réclamations de la [SEC] sont sans fondement. (…) Le placement privé de Telegram auprès d’investisseurs accrédités hautement sophistiqués a été effectué en vertu des lois fédérales sur les valeurs mobilières », a souligné le géant.

Toutefois, malgré la sortie repoussée de sa crypto-monnaie native, Telegram a annoncé qu’il émettra son crypto-wallet dans les mois à venir.

à lire aussi :  Les preuves regroupées dans l’affaire Grams suscitent encore des polémiques

Que pensez-vous de ce refus ? Donnez votre avis dans la section commentaires.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X