Tangem produira les « billets Blockchain physiques » pour le Sovereign (SOV) des Îles Marshall

Tangem produira les « billets Blockchain physiques » pour le Sovereign (SOV) des Îles Marshall

Actualités
3 février 2019 par Antoine

Décidé à créer sa propre monnaie numérique contre vents et marées, les Îles Marshall ont récemment fait appel à Tangem, la société de porte-monnaie matériel crypto en Suisse, afin de créer des « billets Blockchain » pour stocker la monnaie numérique.

Des billets crypto ?

Dans une approche éclectique de la crypto, on n’aurait jamais imaginé que des valeurs numériques enregistrées dans des blockchains pourraient un jour se convertir en billets, comme les monnaies monnaies fiduciaires rencontrées quotidiennement.

Ce jour est pourtant arrivé, et cela se déroule aux Îles Marshall, une localité très ouverte à la crypto-monnaie, qui a décidé de lancer sa propre monnaie numérique parallèlement à sa devise nationale.

L’idée d’introduire une crypto-monnaie à valeur légale, similaire aux devises a déjà surpris plus d’un, notamment par le biais de SOV, adopté par le parlement des Îles Marshall en février 2018.

 Tangem a été sollicité par le gouvernement pour mener une mission de billetage du SOV dans un objectif de facilitation de son utilisation. Il s’agit « d’un mécanisme contrôlable d’émission et de circulation de monnaie pour l’Etat », explique David Paul, ministre adjoint du Président des Îles Marshall.

Une initiative unilatérale décriée par le FMI

Bien que le cadre réglementaire du SOV ait été rédigé et approuvé l’année dernière, son exploitation reste mal vue par la communauté financière internationale et notamment le FMI. L’institution a d’ailleurs lancé un avertissement aux Îles Marshall en septembre en rétorquant :

« L’aide extérieure et d’autres flux pourraient être perturbés, ce qui entraînerait un ralentissement important de l’économie. »

Cela n’empêchera pas pour autant le pays à exploiter cette nouvelle piste qui sera concrétisée par la production d’une sorte de monnaie physique réglementée. Avant d’arriver à cette fin, Tangem aura ainsi la lourde responsabilité de gérer autant que possible le développement de ce projet.

à lire aussi :  70 % des cadres supérieurs estiment être des "experts de la Blockchain", d'après un sondage de Deloitte

Que pensez-vous de la participation de Tangem dans le processus de lancement du SOV physique ? Donnez votre avis dans la section des commentaires.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X