Suisse : l’InCore Bank peut désormais traiter avec les crypto-monnaies

Suisse : l’InCore Bank peut désormais traiter avec les crypto-monnaies

Actualités
15 juin 2020 par Antoine

Les controverses concernant le développement de la crypto-industrie en Suisse animent actuellement les débats, sachant que les risques de blanchiment d’argent pourraient proliférer dans ce pays. Avec la montée en puissance des crypto-monnaies, l‘Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers, ou FINMA, en Suisse vient en effet d’autoriser l’InCore Bank à opérer avec les actifs numériques.

Une collaboration avec Inacta AG

La Suisse avance à grands pas dans l’élargissement de ses services au sein de la crypto-sphère, cette fois-ci en intégrant une banque interentreprises dans l’utilisation des crypto-monnaies. Grâce à cette autorisation, les clients de l’InCore bank auront la possibilité de recourir à des crypto-transactions au sein de la banque même.

Ce développement ouvrira une autre brèche encore plus intéressante, en l’occurrence la création d’une crypto-monnaies native pour la banque.

Commentant ce déménagement, Mark Dambacher, le PDG d’InCore Bank, aurait soutenu :

« Nos clients bénéficient d’un seul coup de l’expansion vers la nouvelle classe d’actifs sans avoir à investir eux-mêmes dans l’infrastructure et les nouveaux processus. Et cela tout en maintenant les normes de sécurité habituelles et en établissant la passerelle vers les classes d’actifs traditionnelles. »

Afin d’épauler ses clients dans leurs démarches vers l’adoption des crypto-monnaies, la banque a sollicité les compétences d‘Inacta AG, une société de conseil informatique indépendante, afin de donenr une brève orientation sur la gestion des crypto-actifs.

Le secteur bancaire et la Blockchain

Ce développement servira certainement d’exemple pour d’autres établissements, vu que l’InCore Bank se classe parmi les plus prestigieuses en Suisse. Cette annonce est le signe que de nouveaux liens sont tissés entre la Blockchain et le secteur bancaire, ce qui dénote une portée à la fois nationale et européenne.

à lire aussi :  Cybersécurité : CipherTrace surveille 700 nouvelles crypto-monnaies

A cet effet, la banque enchaîne les innovations en esquissant un plan pour démocratiser la Blockchain dans le secteur de la finance. Il s’agit entre autres de mettre en exergue les services de courtage, de conservation et de transfert d’actifs crypto, mais également les offres de Security Token .

Que pensez-vous de cette cohésion entre le secteur bancaire suisse et la crypto-industrie ? Réagissez dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X