La SEC thaïlandaise publie la mise à jour de la liste des crypto-monnaies autorisées dans les ICO

La SEC thaïlandaise publie la mise à jour de la liste des crypto-monnaies autorisées dans les ICO

Actualités
8 mars 2019 par Clémentine

La Securities and Exchange Commission (SEC) de la Thaïlande vient de mettre à jour sa liste de crypto-monnaies. Dans cette nouvelle liste, elle a créé la surprise en ôtant l’Ethereum Classic (ETC), le Litecoin (LTC) et le Bitcoin Cash (BCH) en tant que tokens d’Initial Coin Offering (ICO) et paires de trading.

La SEC renie l’Ethereum Classic (ETC), le Litecoin (LTC) et le Bitcoin Cash (BCH) de la liste

L’Ethereum Classic, le Litecoin et le Bitcoin Cash ont longtemps fait partie des paires de trading de base pour les transactions et les ICO.

D’après la dernière mise à jour de la SEC, ces crypto-monnaies ont pourtant été retirés de la liste de devises disponibles à l’investissement d’ICO et de paires de trading de base…un revirement qui déstabilisera de nombreux investisseurs.

La déclaration officielle se lit comme suit :

« Cette dernière mise à jour a donné lieu à un total de quatre crypto-monnaies pour les investissements d’ICO et les paires de devises de base, à savoir :

(1) le Bitcoin (BTC),
(2) l’Ethereum (ETH),
(3) le Ripple (XRP) et
(4) le Stellar (XLM).

En outre, trois autres crypto-monnaies ont été retirées de la liste, à savoir :

(1) le Bitcoin Cash (BCH),
(2) l’Ethereum Classic (ETC) et
(3) le Litecoin (LTC).

En toute connaissance de cause, la mise à jour de la liste n’a pas d’impact sur les investisseurs ou les entreprises de biens numériques car, jusqu’à présent, aucune ICO n’a été lancée et les bourses de biens numériques en exploitation n’ont jamais utilisé le BCH, l’ETC ou le LTC comme paires de base. »

Quatre crypto-monnaies ont un cours légal en Thaïlande

Seuls le Bitcoin, Ethereum, Ripple et Stellar restent ainsi dans la course des crypto-monnaies ayant cours légal dans le pays, souligne l’autorité de régulation.

à lire aussi :  Les étudiants se ruent sur les cours Blockchain & crypto-monnaie

Par ailleurs, plusieurs ont détourné les informations, signalant l’ajout de quelques monnaies virtuelles à la liste acceptée par la SEC.

Pour expliquer ce phénomène rare, la SEC souhaite tirer des avantages du secteur des crypto-monnaies en agissant avec prudence, et en qualifiant par conséquent l’ETC et le LTC comme des parasites à la stimulation de l’économie.

Parallèlement, Wissanu Krea-ngam, le vice-premier ministre du pays, a demandé à ce que le gouvernement mette en place une réglementation transparente relative aux crypto-monnaies. Cette initiative vise à protéger les investisseurs et les entreprises du secteur tout en favorisant l’innovation.

Que pensez-vous de cette nouvelle liste de crypto-monnaies autorisées pour les ICO ? Donnez votre avis dans la section commentaires.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X