Le Ripple est trop cher pour Western Union

Le Ripple est trop cher pour Western Union

Actualités
17 juin 2018 par Victor

Western Union, le leader mondial des transferts de fonds internationaux, a annoncé que la société n’intégrera pas de solution de transfert de crypto-monnaie à son service dans un avenir proche. Malgré leur envolée qui révolutionne les flux bancaires d’aujourd’hui, « ces dernières sont encore peu utilisées en tant que moyen de paiement, » a-t-il déclaré.

Aucune économie

S’adressant à l’Economic Club de New York, le directeur de la plus grande entreprise de transfert d’argent au monde a expliqué que ses clients ne semblent pas encore prêts à effectuer les paiements en crypto-monnaies, à l’instar des monnaies fiduciaires qui sont tout aussi faciles et simples que pratiques.

« Les consommateurs nous informent de ce qu’ils veulent. Ils ne paient pas leurs factures d’hôpital avec des crypto-monnaies. »

Néanmoins, l’entreprise reste ouverte aux technologies émergentes. Elle expérimente l’implémentation pilote de xRapid (du Ripple) depuis un certain temps en utilisant le XRP comme flux de transaction et moyen de transfert de monnaie. Toutefois, les résultats ne sont pas pour autant à la hauteur des attentes de Western Union, qui se veut plus exigeant. La société affirme n’avoir enregistré aucune réduction de coûts ni d’économie notable depuis cette collaboration.

« Nous sommes toujours critiqués sur le fait que Western Union n’est pas rentable, mais nous n’avons pas encore constaté son efficacité pendant nos tests, » a déclaré Ersek. « C’est encore trop cher, » a-t-il ajouté. « D’un autre côté, les banques centrales sont sceptiques à l’idée d’abandonner le contrôle de leurs monnaies locales. Les nations sont construites sur des drapeaux, des constitutions, des frontières et des monnaies. Par conséquent, aucune banque centrale ne songerait à migrer vers la décentralisation.

Directeur général de Western Union s'exprime à propos de Ripple
Hikmet Ersek,Directeur général de Western Union

Le Ripple riposte

Sans surprise, Ripple a répondu aux déclarations du PDG de Western Union. Asheesh Birla, le vice-président de la firme s’est adressé à Fortune pour revendiquer les mérites de la crypto-monnaie.

« Western Union n’a enregistré aucune amélioration parce qu’elle n’a testé que 10 transactions avec le XRP, » a-t-il annoncé. « S’ils avaient migré vers un volume à grande échelle, alors peut-être que vous verriez quelque chose, mais avec 10 transactions, il n’est pas surprenant qu’ils ne génèrent aucune économie d’échelle. Ils font des millions de transactions par mois, et je ne suis pas surpris qu’avec 10 transactions, il n’y ait pas de résultats révolutionnaires. »

En parallèle, Ripple semble revenir sur ses prévisions selon lesquelles « des dizaines » d’institutions financières adopteraient le XRP d’ici 2019.

à lire aussi :  Le Venezuela représente le 2ème plus important crypto-marché du Dash, d’après le PDG de Dash Core Group

Marcus Treacher, le vice-président senior du succès client chez Ripple a annoncé :

« […] Les banques estiment que nous ne pouvons pas mettre le monde entier sur une Blockchain. »

Pensez-vous que Western Union finira par proposer un service de transfert de crypto-monnaies ? Faites-nous part de votre avis dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X