Ransomware : les pirates informatiques réclament une rançon en Bitcoin au CHU de Rouen

Ransomware : les pirates informatiques réclament une rançon en Bitcoin au CHU de Rouen

Actualités
22 novembre 2019 par Océane

Le système informatique de l’hôpital CHU de Rouena été rendu inutilisable en raison d’une vaste campagne de ransomware. Les pirates informatiques réclameraient près de 40 BTC pour décrypter les dossiers des patients pris en otage lors de la cyberattaque.

Ransomware frappe à nouveau

Le ransomware, ou « rançongiciel », a fait une nouvelle victime. En effet, le centre hospitalier de Rouen a été frappé par ce virus qui consiste à paralyser le système informatique de ses cibles. Les pirates informatiques exigeaient une rançon de 40 BTC pour fournir la clé qui permettra de décrypter les données de l’hôpital.

Toutefois, le CHU de Rouen n’a aucune intention de répondre à la demande des cybercriminelles et compte sur l’expertise de la cyberpolice afin de déverrouiller les données.

« Il a été évoqué que si jamais nous devions être rançonnés un jour, on ne paierait pas », a indiqué le service de communication de l’hôpital.

Suite à cette « extorsion et tentative d’extorsion en bande organisée », la direction de l’hôpital a appelé en renfort 7 experts de l’Agence nationale de la sécurité afin d’évaluer la profondeur de la situation.

Le CHU s’adapte à la situation

Aussitôt après l’incident, le CHU de Rouen a dû se réorganiser pour fonctionner sans ordinateurs. Le personnel de l’hôpital est retourné « à la bonne vieille méthode du papier et du crayon », selon les propos de Rémi Heym, le directeur de la communication du CHU.

Ce retour à l’ère post-numérique a relativement ralenti les activités de l’organisme.

« Cela a entraîné des délais très longs de prise en charge, même s’il n’y a pas eu de mise en péril de la santé des personnes hospitalisées », a souligné Rémi Heym.

Toutefois, les choses reviennent progressivement à la normale avec « plus de cinquante applications sur les deux cents au total » restaurées depuis mercredi dernier. En attendant, le Parquet de Paris a ouvert une enquête pour connaître les tenants et les aboutissants sur les récents événements.

à lire aussi :  Deux suspects ont été finalement retenus dans l’Affaire Ether Delta

Que pensez-vous de cette cyberattaque qui a sévi Rouen ? Donnez-nous votre avis la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X