Rabobank songe à lancer son propre portefeuille de crypto-monnaies


Rabobank, l’institution financière internationale d’origine néerlandaise, a annoncé l’éventuelle introduction d’un portefeuille de crypto-monnaies attaché aux services bancaires de l’entreprise dans un communiqué de presse publié le 28 février.

Rabobank étudie l’idée d’introduire un portefeuille de crypto-monnaies dans son environnement bancaire en ligne

L’institution néerlandaise est la deuxième plus grande banque des Pays-Bas en termes d’actifs avec 838 milliards de dollars sous gestion, soit environ 681 milliards d’euros.

Rabobank

L’idée d’un portefeuille numérique à la charge de l’institution financière a été proposée dans le cadre de son programme interne « Moonshot ». Intitulé Rabobit, le programme encourage l’intervention des employés de Rabobank à proposer des idées innovantes pouvant être ultérieurement développées. « Les meilleures idées sont testées pour l’intérêt des clients », explique le site internet de la banque. Le but étant d’héberger un portefeuille de crypto-monnaies relié à l’environnement bancaire en ligne de l’entreprise. Les avantages et les risques inhérents à la mise en place d’un portefeuille de devises numériques sont évalués en interne :

« Les employés qui étudient actuellement cette initiative approchent physiquement les clients dans la rue et via le site internet. »

L’idée gagnante sera annoncée vers mi-juin mais l’intérêt du public est évalué à l’avance par l’institution financière via un site internet. Cette résolution vise également à promouvoir le potentiel de son service Blockchain. Le site promet d’offrir un aperçu de la liquidité globale en ayant des comptes bancaires et des crypto-monnaies dans un seul et unique endroit. Aucune autre information n’a été postée sur la plateforme mis à part une option « s’inscrire aujourd’hui. »

Un passif bancaire suspect

Plusieurs antécédents de Rabobank lui ont porté préjudice. Des pratiques bancaires contraires à l’éthique ont entraîné des paiements d’amendes d’une valeur d’un milliard de dollars en 2013. Plus récemment cette année, l’unité californienne de la banque a subi une enquête approfondie des autorités de réglementations. Il s’agit d’un cas présumé de blanchiment d’argent lié à la vente de médicaments mexicains et au crime organisé. Une valeur totale de 369 millions de dollars a été payée par l’entreprise pour régler les allégations à son encontre.

La banque précise que l’idée n’a pas encore été entièrement acceptée. L’évaluation des demandes est en cours, d’autant plus qu’il s’agit d’un changement assez radical de la part de la société qui semble plus favorable à la technologie. Le 2 février, Rabobank a déclaré :

« Les bitcoins sont considérés comme des produits à risque. Les clients qui font du commerce de produits à haut risque peuvent avoir un profil de risque plus élevé. Il est concevable que les entreprises qui traitent des crypto-monnaies soient considérées comme trop risquées et ne puissent donc pas être acceptées en tant que client. »

Rabobank est revenu sur sa parole en annonçant une éventuelle création de portefeuille de crypto-monnaies.

à lire aussi :  Apparition de 1 700 points de vente de Bitcoin Cash en Autriche

Que pensez-vous de ce revirement de situation ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...
Continuez la discussion :
Likez notre page Facebook, et inscrivez-vous au groupe Facebook. Suivez notre compte Twitter.
[Campagne de correction et d'amélioration] Lorsque vous trouvez une erreur d'orthographe, de grammaire, faute de frappe, ou une information à corriger/préciser merci de : 1. sélectionner le texte. 2. appuyer sur "CTRL + Entrée".
Une fenêtre de dialogue vous invite alors à proposer une correction.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X