PwC fait le rapprochement entre les ICO et les STO

PwC fait le rapprochement entre les ICO et les STO

Actualités
20 mars 2019 par Clémentine

Pricewaterhouse Coopers (PwC) vient de publier son quatrième rapport dédié aux ICO ( Initial Coin Offering) et aux STO (Security Token Offering) dans « une perspective stratégique ». Ces nouvelles formes de financement participatif auraient récolté près de 20 milliards de dollars en 2018.

Une économie de plus en plus mature

Le rapport de PwC a établi un rapprochement entre les ICO et les STO à succès de l’année dernière, qui ont doublé en passant de 552 à 1 132 de 2017 à 2018.

Le montant collecté, a triplé en l’espace de deux ans.

Toutefois, deux ICO ont représenté à elles seules 29 % de l’offre totale levée en 2018 – l’Eos et Telegram ont respectivement engrangé 4,1 milliards de dollars et 1,7 million de dollars.

Par ailleurs, le nombre d’ICO et de STO a considérablement baissé au deuxième semestre de l’année dernière.

Comparés aux ICO, les STO ou encore les tokens de type valeur mobilière se présentent comme « une forme plus mature et plus réglementée » qui « combine de nombreuses caractéristiques d’ICO », avec « de faibles barrières à l’entrée pour les investisseurs » et « les caractéristiques traditionnelles du capital-risque [et] du capital-investissement. »

Les autorités financières de certaines régions approuvent les STO (Security Token Offering)

L’infrastructure de trading et d’échange des crypto-monnaies doit s’améliorer afin d’accroître la popularité croissante des STO.

Ces nouvelles formes d’actif numérique constituent une alternative aux finances traditionnelles, une solution de stockage flexible et un service de données de marché.

Le rapport précise deux STO qui se sont déroulés en 2017 pour un total de 22 millions de dollars environ.

à lire aussi :  H&M Distributors accepte désormais les paiements en Bitcoin

28 STO ont pour leur part permis la collecte de 442 millions de dollars en 2018.

Le PWC a également mis l’accent sur les réglementations favorables au développement et aux innovations au sein de l’industrie des monnaies virtuelles et de la Blockchain – en particulier dans les pays très accueillants comme la Suisse, les Etats-Unis, le Liechtenstein, l’Allemagne et l’Estonie.

Que pensez-vous de ce rapport de PwC sur les ICO et les STO ? Donnez-nous votre avis dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Clémentine

Passionnée de l'univers geek, Clémentine repère les actualités les plus intéressantes et participe à leur rédaction.

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X