ProtonMail fait allusion à une éventuelle ICO

ProtonMail fait allusion à une éventuelle ICO

Actualités
26 juillet 2018 par Océane

Une polémique selon laquelle ProtonMail, le service de courriel crypté, a l’intention de collecter des fonds par le biais d’une Initial Coin Offering (ICO) circule sur les réseaux sociaux. La récente offre d’emplois du fournisseur de messagerie cryptée sur un site internet a alimenté les débats.

Une plateforme basée sur la Blockchain

Une offre d’emplois dédiée aux développeurs Blockchain et liée spécifiquement aux Initial Coin Offering (ICO) a été publiée. Elle fait référence à la « réalisation d’une ICO réussie » et à un « expert dans le développement de contrats intelligents d’Ethereum. »

« Nous avons quelques projets passionnants liés à la Blockchain pour le futur. Vous rejoindrez notre équipe pour diriger ces projets, ce qui devrait rendre la Blockchain facile à utiliser et habiliter des millions de personnes à travers le monde. »

ProtonMail a déjà manifesté son intention de collecter des fonds « en vendant des actions directement à la communauté », en avril dernier. Cependant, son annonce n’a pas été approuvée.

ProtonMail, email anonyme, fera très probablement une ICO

D’après les explications parues sur Reddit :

« Tout d’abord, les premiers investisseurs dans les projets prometteurs obtiennent souvent les meilleurs rendements. La communauté est en fait le plus grand supporter de ProtonMail, il serait donc approprié pour la communauté d’obtenir ces retours. C’est préférable d’avoir tous les gains issus des investisseurs extérieurs aléatoires qui sont motivés par la cupidité et non par notre vision de l’avenir en ce qui concerne l’Internet. »

« Ensuite, cela nous permet d’obtenir des capitaux importants, qui vont améliorer les produits conformément à la demande de la communauté. Plus de capital = de meilleurs produits dans les plus brefs délais. »

« Enfin, la création d’un marché pour les actions de Proton permet aux investisseurs existants de vendre leurs actions à des personnes qui nous soutiennent. Cela signifie que nous pouvons éventuellement arriver à un endroit où toutes les actions sont détenues par des personnes qui croient en notre mission et qui ont les mêmes objectifs que nous. Proton ne peut alors jamais être acheté tant que la communauté refuse de vendre. »

Des réactions mitigées

ProtonMail a fait l’objet de plusieurs critiques de la part de ses utilisateurs quant au projet d’ICO. L’entreprise est considérée comme le plus grand service de messagerie sécurisé au monde soutenu par des scientifiques du MIT et protégé par la loi suisse sur la confidentialité. Par ailleurs, les réactions ont été d’autant plus agressives au vu des contradictions entre les valeurs de ProtonMail et la création d’une crypto-monnaie.

à lire aussi :  La Biélorussie encourage les crypto-monnaies

Udi Wertheimer, un développeur du Bitcoin a publié sur Twitter :

« Puisque vous semblez être intrigué par les business model frauduleux, vous pourriez être intéressé d’entendre que je demande aux entreprises de leur dire qu’elles n’ont pas besoin d’une Blockchain. »

Whale Panda, un autre utilisateur du média social a tweeté :

« On dirait que @ProtonMail planifie une ICO. Si c’est pas le cas, j’annule mon abonnement. Je sais que beaucoup de Bitcoiners l’utilisent… mais peut-être pas pour longtemps s’ils s’engagent sur cette voie. »

Le service de messagerie cryptée Telegram a brusquement mis fin à son ICO plus tôt cette année après avoir collecté 1,6 milliard de dollars à travers deux pré-ventes privées.

Que pensez-vous du projet d’ICO de ProtonMail ? Dites-nous dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X